Une petite approche...

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 17:11

La marge d'erreur peut être énorme à ce niveau. Une rivière peut en l'espace de quelques kilomètres changer complètement de profil en passant d'une zone de radier à celle de profonds, et en conséquence abriter une population complètement différente en taille comme en âge. Elle peut même passer d'un profil granitique à marneux ou calcaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Jeu 3 Jan 2013 - 17:31

L'ONEMA a d'ailleurs changé leur méthode en terme de pêche électrique. Il font des pêches sur différents secteurs et types de profils, et non plus comme avant on on ratissait tout sur 60 ou 100m de long..

avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par flyman30 le Jeu 3 Jan 2013 - 17:47

@babe a écrit:L'ONEMA a d'ailleurs changé leur méthode en terme de pêche électrique. Il font des pêches sur différents secteurs et types de profils, et non plus comme avant on on ratissait tout sur 60 ou 100m de long..

Si, si on continue à ratisser +/- 100m linéaire lorsqu'on effectue une pêche électrique, le tout est de le faire dans différents secteurs et profil, mais même avec 3 passages on retrouve du poisson et on en perd quand même pas mal...
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Jeu 3 Jan 2013 - 17:56

@flyman30 a écrit:
@babe a écrit:L'ONEMA a d'ailleurs changé leur méthode en terme de pêche électrique. Il font des pêches sur différents secteurs et types de profils, et non plus comme avant on on ratissait tout sur 60 ou 100m de long..

Si, si on continue à ratisser +/- 100m linéaire lorsqu'on effectue une pêche électrique, le tout est de le faire dans différents secteurs et profil, mais même avec 3 passages on retrouve du poisson et on en perd quand même pas mal...

C'est bien ce que je disais et c'est pour cette raison que l'ONEMA a changé leur méthode. Je les ai vu faire sur la Haute Isère...
avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par flyman30 le Jeu 3 Jan 2013 - 18:00

@babe a écrit:
@flyman30 a écrit:
@babe a écrit:L'ONEMA a d'ailleurs changé leur méthode en terme de pêche électrique. Il font des pêches sur différents secteurs et types de profils, et non plus comme avant on on ratissait tout sur 60 ou 100m de long..

Si, si on continue à ratisser +/- 100m linéaire lorsqu'on effectue une pêche électrique, le tout est de le faire dans différents secteurs et profil, mais même avec 3 passages on retrouve du poisson et on en perd quand même pas mal...

C'est bien ce que je disais et c'est pour cette raison que l'ONEMA a changé leur méthode. Je les ai vu faire sur la Haute Isère...
ben pas chez nous, je participe à beaucoup de pêches électrique chaque année...
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Jeu 3 Jan 2013 - 19:09

@flyman30 a écrit:
@babe a écrit:
@flyman30 a écrit:
@babe a écrit:L'ONEMA a d'ailleurs changé leur méthode en terme de pêche électrique. Il font des pêches sur différents secteurs et types de profils, et non plus comme avant on on ratissait tout sur 60 ou 100m de long..

Si, si on continue à ratisser +/- 100m linéaire lorsqu'on effectue une pêche électrique, le tout est de le faire dans différents secteurs et profil, mais même avec 3 passages on retrouve du poisson et on en perd quand même pas mal...

C'est bien ce que je disais et c'est pour cette raison que l'ONEMA a changé leur méthode. Je les ai vu faire sur la Haute Isère...
ben pas chez nous, je participe à beaucoup de pêches électrique chaque année...

Peut être est-ce encore à titre expérimental alors. Je vais demander à l'ONEMA des réponses...
avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Yodelman le Jeu 3 Jan 2013 - 19:52

super bien sa chef sa tombe à point si tu peux me développer un peux plus sa me servira pour le dernier doc pour les Têtards
avatar
Yodelman
maitre têtard

Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 20:47

Ce que nous savons actuellement au niveau scientifique a bien été énoncé dans ce sujet. Il est prouvé que les truites, suivant le milieu dans lequel elles vivent, n'ont pas toutes la même croissance et ne sont pas toutes matures au même âge. Age qui peut varier entre 2 ans pour les mâles les plus précoces et 4 ans pour les femelles les plus tardives.
Ceci uniquement pour la partie nature et scientifique car démontré.

Pour la partie non naturelle que les pêcheurs appellent gestion halieutique, il n'a jamais été prouvé scientifiquement depuis que la pêche à la ligne est règlementée, que cette règlementation augmente la densité en poissons d'une rivière. Ceci quelle que soit la rivière, et quelle que soit la règlementation qui lui est appliquée. Scientifiquement, il s'agit d'approximation d'apothicaire. Je n'ai trouvé aucune étude sérieuse, aucun rapport de thèse, aucun mémoire significatif à ce sujet. Et je serais curieux d'en lire un seul. Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 23:07

Et je serais curieux d'en lire un seul. Very Happy
tu peut toujours lire l'étude sur la Garonne par Plasseraud je crois...FD31
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 23:27

Il ne s'agit pas à proprement parler d'une étude, mais le fait de faire passer la taille de capture de 23 cm à 20cm n'a strictement rien changé. Bizarrement, cela n'a pas suffit pour dégager les frayères, ni pour rendre fertiles les truites de la pisciculture de Soueich.
Quand je pense que des pêcheurs ont porté plainte à cause de cette histoire de maille ! Shocked
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Jeff-r le Ven 4 Jan 2013 - 0:10

porté plainte ??? contre le réglement d'une asso dont ils sont adhérents ??? le juge a du rigoler !!!!
avatar
Jeff-r

Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 1:56

Wouaw ... de 20 à 23

Vos eaux et les nôtres ne sont guère comparable, mais sur ma société ( cours d'eau pas tip top, mais riche car calcaire, la maille passe de 40 à 50 cette année sur 50% du linéaire. 20 poissons par an ( carnet de pointage obligatoire ) et maille de 28 passant à 30 sur les 50% restant. et on fait du fish maillé.

C'est loin d'être un standard chez nous, la maille légale c'est 22 et 24 selon le cours d'eau, mais ce qui nous a permis d'évoluer de la sorte dans notre société, c'est avant tout le quotta annuel en lieu et place du journalier. ça, c'est un vraie bon outil en termes de gestion.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par jojo69 le Ven 4 Jan 2013 - 2:20

Maille à 50, mazette !!! C'est-y que vous les nourrissez à la
carbonades, vos truites, pour qu'elles grossissent autant ? Ou alors la
maille est fixée sans aucun rapport avec l'âge de la repro ?


Pour revenir à ce qui se disait plus haut, c'est évident qu'à défaut de pouvoir pêcher électriquement toute une rivière, il faut bien faire une simulation. Dès lors, comment sont définis les critères des zones à pêcher pour calculer la population d'une rivière (ancienne et nouvelle méthode, si changement il y a) ?
avatar
jojo69
Barbu n°2

Date d'inscription : 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 4:32

La maille légale ( 22-24.be ou 20-23.fr ) est fixée selon la taille moyenne atteinte à la maturité sexuelle.

Ce type d'approche permet en principe au poisson de se reproduire au minimum 1 x avant prélèvement.

Néanmoins il sanctionne les individus à forte croissance du cheptel, en effet, ceux-ci auront atteint la maille avant leur maturité sexuelle et n'auront donc pas loisir de transmettre le gène "forte croissance" à une quelconque descendance.

Aux termes de quelques générations, ce type de gestion réduit drastiquement le taux de croissance générale du cheptel, puisqu'il élimine avant reproduction les individus à forte croissance ... je ne vous demanderez pas depuis quand la maille rikiki est en vigueur par chez vous, mais pour faire claire, lorsqu'on ne permet qu'aux nains de se reproduire, les chats, n'engendrant pas des chiens ... vous êtes bien mis pour en apprécier le résultat

Pour le reste, l'évidence de ce qui est obtenu ailleurs dans le mode ( il y a de la fario sur les 5 continents ) où l'on pratique la grosse maille, la maille inversée ou encore la fenêtre de capture est assez probante que pour en tirer des enseignements intéressants.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Ven 4 Jan 2013 - 6:16

@Jeff-r a écrit:porté plainte ??? contre le réglement d'une asso dont ils sont adhérents ??? le juge a du rigoler !!!!
non, ls ont eu gain de cause, avec effet rétroactif, il s'agit d'une assos de moucheurs, "collectif mouche 31" il me semble...Il existe un sujet sur le forum a propos de leur action
http://collectifmouche31.blogspot.fr/
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Jeff-r le Ven 4 Jan 2013 - 8:21

Je ne comprends pas comment on peut parler de gestion sans avoir même une vague idée des effectifs....

Ça débouche forcément sur de l'empirique, recette de cuisine, et donc sur une politique de gestion des cartes d'adhérents, mais sûrement pas de la population des truites.
avatar
Jeff-r

Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Ven 4 Jan 2013 - 10:22

dans ce cas, il faut donner une solution pour le comptage des effectifs...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par clarée le Ven 4 Jan 2013 - 12:44

@Jeff-r a écrit:Je ne comprends pas comment on peut parler de gestion sans avoir même une vague idée des effectifs....

Ça débouche forcément sur de l'empirique, recette de cuisine, et donc sur une politique de gestion des cartes d'adhérents, mais sûrement pas de la population des truites.

c'est un problème certain , on pourrait ainsi adapté les règles suivant les années mais cela demanderait une implication des appma très importante, un nombre d'appma plus important, des pêches électriques sur chaque secteur à moins de s'appuyer sur les carnets de pêche et surtout un règlement très compliqué dans le cadre de la réciprocité.

Le faire sur tous les ruisseaux parait impossible, le mettre en place sur les secteurs les plus pêchés pourquoi pas mais en grande rivière les pêches électriques restent très aléatoires
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 13:46

porté plainte ??? contre le réglement d'une asso dont ils sont adhérents ??? le juge a du rigoler !!!!
En effet, et c'est bien le collectif cité par Xavier qui l'a fait. Mais cette plainte était contre la fédération 31. Autrement dit, certains ont porté plainte contre leur propre fédération, puisque ayant pris leur carte dans une aappma du 31.

Pour yesmada, je ne partage pas du tout son avis :
La maille légale ( 22-24.be ou 20-23.fr ) est fixée selon la taille moyenne atteinte à la maturité sexuelle.

Ce type d'approche permet en principe au poisson de se reproduire au minimum 1 x avant prélèvement.
En garonne, zéro reproduction. Comment fait-on, et à quoi sert donc cette maille ?

Néanmoins il sanctionne les individus à forte croissance du cheptel, en
effet, ceux-ci auront atteint la maille avant leur maturité sexuelle et
n'auront donc pas loisir de transmettre le gène "forte croissance" à une
quelconque descendance.
Dans le cas garonne, comme dans tous les cas également, les individus à plus forte croissance sont ceux issus de l'élevage, ceci à cause de leur comportement acquis en pisciculture. Notez que j'ai bien écrit comportement, et non pas transmission génétique.

En admettant que le gène forte croissance se transmette, ce qu'il faudrait prouver, encore faudrait il que le milieu le permette.

Aux termes de quelques générations, ce type de gestion réduit
drastiquement le taux de croissance générale du cheptel, puisqu'il
élimine avant reproduction les individus à forte croissance ...
Donc si j'ai bien compris votre affirmation, la baisse de la taille légale de capture entrainerait une baisse du taux de croissance chez la truite. Shocked
Quelles sont vos sources ?

La croissance chez la truite est dictée par le milieu. Vous pouvez mettre la TLC à 50cm dans un ruisseau du massif central, jamais les truites n'atteindront cette taille.
Les chiens n'engendrent pas des chats, c'est effectivement naturellement impossible. Mais d'où sortez vous ce gêne forte croissance, ainsi que celui du nanisme ?
Le nanisme chez les poissons, cas fréquent chez la perche par exemple est dû au milieu. Les effets de la règlementation de la pêche et des pêcheurs eux-mêmes sur leur petite taille, n'ont jamais été prouvés, et ce n'est pas faute d'avoir essayé.

Nanisme n'est pas correct car c'est une anomalie génétique, qui effectivement peut ou pas se transmettre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Truiteaddict le Ven 4 Jan 2013 - 15:02

Il semble en effet que l'on parle de gène "croissance rapide" mais favoriser sa reproduction ne semble pas anodin pour les indigènes.

http://www.lefil.ulaval.ca/articles/truite-entre-deux-eaux-29601.html

Et pour bien connaitre le parcoirs dont parles Yesmada, s'il est vrai que l'on y sort régulièrement des 40+, porter la maille à 50 sur les parcours patrimoniaux revient à faire un nokill quasiment intégral. Je n'ai personellement pris aucune 50+ l'année dernière sur ce parcours.

La maille à 30 au lieu de 28 ailleurs... l'analyse des cartes de pointage aurait t'elle montré trop de prises?
Fin de saison, en dehors des partrinoniaux, les 30+ n'étaient pas légion sur tout le parcours l'année dernière... à voir!
avatar
Truiteaddict

Date d'inscription : 11/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Ven 4 Jan 2013 - 15:30

La maille ne résoudra jamais le problème de peuplement, augmenter la maille donne aux individu la possibilité de grossir, , donc sujet peu être plus gros, mais bouleversement dans la pyramide des ages.
Le problème est pris à l'envers non?
Il existe encore quelques petits ruisseaux dont personne ne s'occupe, et là; je peu vous dire qu'il y a beaucoup plus de petites que de gros sujets, un beau poisson de temps à autre...

il est sur que le déversement de fario venue de toute l’Europe a déséquilibré l'ensemble des populations , au delà du fait MED et ATL...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 16:16

Il semble en effet que l'on parle de gène "croissance rapide"
Ceci pour les truites de pisciculture uniquement. En permettant à ces truites de se reproduire dans la rivière par augmentation de la maille, on a très sévèrement mis à cause l'intégrité génétique des différentes souches. Les résultats et preuves sont irréfutables.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Ven 4 Jan 2013 - 16:34

Il semble en effet que l'on parle de gène "croissance rapide
Ceci pour les truites de pisciculture uniquement.
Un document pour appuyer ça?
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 16:55

Celui donné par truiteaddict parle de poissons de pisciculture uniquement et de sélection artificielle qui fait bondir le taux de croissance de la truite moucheté.
En ce qui concerne les documents sur le nanisme, un message me stipule que je ne peux pas mettre de lien.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Truiteaddict le Ven 4 Jan 2013 - 17:16

Je crois que ce qui est recherché en augmentant la maille, c'est également l'augmentation du nombre d'oeufs (cf rapport poids/nombre d'ovocytes)...
mais il faut être sur que ces mémères parviennent encore jusqu'aux frayères, qu'elles sont encore ensuite capables de s'y reproduire efficacement et qu'enfin de retour à la rivière, leur prédation ne mette pas à mal les générations anterieures (Cf. absence de petites sur certains parcours car il selon moi anormal de prendre plus de 30+ que de 12+
avatar
Truiteaddict

Date d'inscription : 11/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Ven 4 Jan 2013 - 18:45

(Cf. absence de petites sur certains parcours car il selon moi anormal de prendre plus de 30+ que de 12+
idem
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum