Une petite approche...

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Mer 2 Jan 2013 - 22:06

Non non je parlais pas des rivières de chez moi car ici, la majorité des poissons sont matures à 23cm (sauf vers Albertville où la moitié des truites de l'Isère ne sont pas matures à 25cm...)

Je parlais des rivières calcaires comme la bienne où une récente étude a montré que les truites étaient matures à 35cm. je me demandais donc quel serait la meilleure gestion à appliquer..

babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Pechadou le Mer 2 Jan 2013 - 22:18

Un ruisseau de 1ere catégorie en bonne santé se gère en population "exploitable" c'est la seule solution pour dynamiser le ruisseau et surtout pas en favorisant les grosses et vieilles truites
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Mer 2 Jan 2013 - 22:21

@Pechadou a écrit:Un ruisseau de 1ere catégorie en bonne santé se gère en population "exploitable" c'est la seule solution pour dynamiser le ruisseau et surtout pas en favorisant les grosses et vieilles truites

Ok donc cela sous entend que ce n'est pas très grave de taper dans des poissons qui ne se sont jamais reproduit (ou au moins une fois je veux dire) ??

qu'entends tu par "exploitable" ?

Mais tu parles dans le cas où la rivière n'est pas dégradé..or, 99% des rivières de france sont artificialisées à différents degrés... comment procèdent-ont alors ?
avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Mer 2 Jan 2013 - 22:30

pour dynamiser un ruisseau, ou rivière, il ne faut pas laisser s'installer une ou deux catégorie d'âge, mais une véritable echelle telle qu'elle doit l'être, beaucoup de petites, un peu moins de plus grosses etc etc et trés peu de trés grosses...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Pechadou le Mer 2 Jan 2013 - 22:41

La population exploitable est déterminée par le plus grand nombre de truites pouvant être pêchées . c'est à dire après qu'elles aient reproduit au moins une fois et avant qu'elles ne diminuent trop en quantité par la vieillesse et les accidents ou les maladies. Pour cela il faut regarder la pyramide des ages et en principe sur un ruisseau de montagne la taille devrait être de 20cm avec un cotat de 6 pour la période actuelle (manque d'eau ...) . c'est le rôle d'une fédération de pêche sinon on laisse gérer Brigitte bardot.
Pour les milieux perturbés on fait comme on peut localement mais on n'impose pas de faire les mêmes choses pour les milieux sains.
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par clarée le Mer 2 Jan 2013 - 23:24

pour la taille je suis d'accord encore que ...pour le quotat, il faudrait connaître l'impact de la pêche sur chaque cours d'eau, ce qui bien sur est impossible donc chacun fait au pif..
Enfin encore une fois vu le peu de pêcheurs sur les ruisseaux c'est de l'autogestion
perso je n'ai pas vu un pêcheur en ruisseau depuis des années,
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 6:25

Une petite étude en Yaute.....



Tu remarquera la disparité de croissance sur tout le département...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par clarée le Jeu 3 Jan 2013 - 9:44

voilà un bon document de travail, aucune étude de ce genre en côte d'or
entre les ruisseaux du morvan et la bèze on aurait de sacrés disparités
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Pechadou le Jeu 3 Jan 2013 - 10:07

ça veut dire (à part 2 points) qu'à 20 cm les truites ont 3 ans donc adultes.
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Castor 1er de la Castille le Jeu 3 Jan 2013 - 10:20

@Xavier a écrit:J'aime bien ce genre d'article qui fait chercher un peu tout le monde....
Ben presque . Le Castor pense que la taille des truites varie suivant la souche d'origine d'avant le laché dans la rivière ou le ruisseau . Quand a l'avis du spécialiste de la fédé ,c'est comme si tu demandé a un boulangé si son pain est bon .Merci qui ?
avatar
Castor 1er de la Castille
merci qui ?
merci qui ?

Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Jeu 3 Jan 2013 - 10:25

Incroyable ce travail dans la Yaute..... Shocked
avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 11:15

@Pechadou a écrit:ça veut dire (à part 2 points) qu'à 20 cm les truites ont 3 ans donc adultes.
oui, mais aussi qu'un mâle de 11.5cm est adulte aussi à 2 ans, puisque reproducteur, on met donc la maille à 12 (pour les mâles hein...)
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Pechadou le Jeu 3 Jan 2013 - 11:48

Fais pas chier Xav'

Pour la maille il faut savoir qu'elle a été mise à 23 dans beaucoup de départements de "montagne" à la demande de la garderie (CSP à l'époque) pour faciliter les contrôles. Si la maille est à 20 les gardes disent que les pêcheurs vont vider à la voiture pour dépasser le cotât. Alors qu'avec la maille à 23 il est facile de contrôler dans le panier si la maille est respectée et il est quasiment impossible de dépasser le cotât.
Mais en altitude quand les poissons font 23 ils n'en reste pas beaucoup.


Dernière édition par Pechadou le Jeu 3 Jan 2013 - 12:38, édité 1 fois
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Truiteaddict le Jeu 3 Jan 2013 - 12:12

De toute façon il n'y a rien a manger sur une truite de 20...
Donc autant leur foutre la paix, ou se contenter de les pêcher pour le plaisir. Comme ça le problème reproducteur ou non, mâle ou femelle, etc. est réglé, non? Bien malin le pêcheur qui quand il sort une truite sur un cours d'eau non contrôlé régulièrement par peche electrique est capable de dire si elle est sur-densitaire ou non!

Pour remplir le panier, et bien éviter les têtes de bassin et pêcher plus bas me semble être une solution.

Et pour les gros appétits, il reste le poissonier du coin.

Aujoud'hui on ne pêche plus pour se nourrir (dans nos régions), donc la seule préoccupation devrait être de maximiser les chances de reproduction de notre source de plaisir.

Une pêche électrique de temps en temps pour contrôler la pyramide de âges et en cas de déséquilibre (pas ou peu de petites pour cause de canibalisme) on connait la taille des grosses sur le parcours et on peut fixer la maille et le quota. Mais ça doit se faire au cas le cas.

En belgique, il y a une taile minimimum (24) et un quota maximum (5 truites par jour, quelles qoient prisent sur une ou plusieurs AAPPMA) imposée par l'état, mais chaque AAPPMA peut fixer sa propre maille a la hausse et son quota à la baisse. ce qui donne sur certains parcours patrimoniaux, 40cm min, une truite par jour et 5 truites par an. Ou sur d'autres parcours gérés en bon père de famille, 3 truites par jour, maille a 28cm et 30 truites par an. Tout ca contrôlable via carte de pointage.
avatar
Truiteaddict

Date d'inscription : 11/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 12:35

Mais en altitude quand les poissons font 23 ils n'en reste pas beaucoup.
je t'invite à venir pêcher par chez moi...a 1800; les truites de 30 sont courantes..., mais ça vient de l'air, voit comme je suis en bien forme
Tout ca contrôlable via carte de pointage.
Encore faut-il être sur que le pêcheur la remplisse cette carte....
si elle est sur-densitaire ou non!
ça ne doit pas vraiment exister la surdensité en rivière, puisque le nombre de truite est fonction de la biomasse disponible..
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par babe le Jeu 3 Jan 2013 - 12:37

30cm à 1800m ?????????? des farios ? comme quoi d'une rivière à l'autre, c'est le jour et la nuit...
avatar
babe

Date d'inscription : 25/04/2010

http://www.aappmalacsettorrents.fr/1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 12:44

des farios
je sais pô, je fais pas la différence
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par clarée le Jeu 3 Jan 2013 - 13:41

sur la clarée tu as aussi une bonne densité de 30 cm à 1800 m, tu as même parfois des monstres de 60 comme celle prise à 1870m l'an dernier par l'habitant du coin

pour le fait qu'il y a rien à manger sur une 20 cm, perso j'aime bien deux petites truites de montagne
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Truiteaddict le Jeu 3 Jan 2013 - 13:54

@Xavier a écrit:

Tout ca contrôlable via carte de pointage.
Encore faut-il être sur que le pêcheur la remplisse cette carte....
si elle est sur-densitaire ou non!
ça ne doit pas vraiment exister la surdensité en rivière, puisque le nombre de truite est fonction de la biomasse disponible..

Ben pour le remplissage de la carte de pointage, on est jamais certain de rien, c'est comme le respect de la maille ou du quota... y a que le contrôle... mais cela donne un outil supplémentaire. Et puis partant du principe qu'il y a un maximum de pêcheurs honnètes et responsables qui ne trichent pas, récupérer les ancienne carte contre vente de nouvelle au dé ut de saison permet de se faire une idée du prélèvement total effectué.

Quand au sur densitaire, si la pyramide des âges n'est pas respectée, la quantité de poisson présent dans la rivière n'est pas optimale, donc on en prend moins et c'est moins amusant pour le pêcheur. A terme iL ne reste alors quasiment que les toutes grosses et vieilles truites qui canibalisent les juvéniles... et boulottent tout ce qui se trouve dans le ruisseau....épuisant la biomasse au profit du poids total mais pas de la quantité... pas top non plus... surtout sachant que passé un certain âge, elles ne sont plus bonnes reproductrices... et le rapport nombre d'ovocytes par kg de masse corporelle dégringole... et c'est le début de la fin... mais après un certain temps le ruisseau est à nouveau colonisé et le cycle recommence...
La bonne gestion, c'est parvenir à l'équilibre reproduction/prélèvement en évitant ces cycles avec un règlement cohérent et en se donnant les moyens de le faire appliquer et respecter. Quitte à appliquer un quota de pêcheurs par linéaire, mais cela n'est pas faisable avec la réciprocité.

avatar
Truiteaddict

Date d'inscription : 11/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 14:38

Quitte à appliquer un quota de pêcheurs par linéaire, mais cela n'est pas faisable avec la réciprocité.
alors là, c'est du despotisme!pis quoi encore, réguler les pêcheurs en fonction de la technique? c'est en cours, interdire certaines pratiques, c'est déjà fait, faire pêcher les pêcheurs qui peuvent payer cher leur parcours, c'est en train de se faire...
Et puis, comment choisir les pêcheurs, par élections?, par choix financier? par propriétaire? Je pêche depuis quelques années déjà, et je peut dire que je ne rencontre pas de pêcheurs tout au long de la saison, à part ceux qui viennent avec moi, je ne croise pas de garde, sauf si je vais à la pêche en leur compagnie, et se sont des bénévoles,

le meilleurs des moyens et de laisser faire la rivière, à son rythme, et encore une fois s'occuper des pollutions ou autres dégradations qu'elles subissent.
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Jeff-r le Jeu 3 Jan 2013 - 15:21

@Pechadou a écrit:La population exploitable est déterminée par le plus grand nombre de truites pouvant être pêchées . c'est à dire après qu'elles aient reproduit au moins une fois et avant qu'elles ne diminuent trop en quantité par la vieillesse et les accidents ou les maladies. Pour cela il faut regarder la pyramide des ages et en principe sur un ruisseau de montagne la taille devrait être de 20cm avec un cotat de 6 pour la période actuelle (manque d'eau ...) . c'est le rôle d'une fédération de pêche sinon on laisse gérer Brigitte bardot.
Pour les milieux perturbés on fait comme on peut localement mais on n'impose pas de faire les mêmes choses pour les milieux sains.

Cela fait des décennies que le taux de prélèvement max d'une population de gibiers est connu à la chasse.
On sait combien d'individus peut supporter un territoire donné. On connait le taux de reproduction, le rapport mâles/femelle nécessaire, la mortalité naturelle. A partir de là, par soustraction, on sait combien d'individus, et quels types (vieux, jeunes, mâles, femelles) on peut prélever sur le territoire, sans le déséquilibrer et sans ajout. Je ne dis pas que c'est appliqué partout, mais c'est trés facile à mettre en oeuvre. Le seul impératif, c'est le comptage annuel, pour vérifier que l'équilibre est maintenu.

Je ne comprend pas qu'on n'applique pas ce principe à la pêche, ou même qu'on l'envisage. Je ne dis pas de descendre jusqu'à différencier les juvéniles/vieux et mâles/femelles (ce n'est pas toujours possible pour les gibiers non plus : lièvres/lapins...), mais au moins savoir combien on a d'invidus et combien on peut en prélever. Alors tout le monde y va de sa recette de cuisine.
avatar
Jeff-r

Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 15:40

Juste pour répondre au dernier post, comptabiliser les truites comme pour le gibier est impossible. Il suffit d'avoir participé à une pêche électrique pour le comprendre.

Il est impossible de comptabiliser une population précisément en l'état actuel des choses, surtout dès que la profondeur excède le mètre et que la violence du courant vous permet à peine de tenir debout. Déjà que pour des rivières de moins de 5m de large une pêche électrique sur un kilometre est épuisante pour 6 ou 8 bénévoles, imaginez un peu sur 30 kilomètres...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Jeff-r le Jeu 3 Jan 2013 - 16:10

On peut peut-être le faire sur une portion, et faire une multiplication, non ? Ya une marge d'erreur, mais ya quelque-chose au moins
avatar
Jeff-r

Date d'inscription : 17/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Xavier le Jeu 3 Jan 2013 - 16:17

@Jeff-r a écrit:On peut peut-être le faire sur une portion, et faire une multiplication, non ? Ya une marge d'erreur, mais ya quelque-chose au moins
définit la portion en question ne va pas être chose facile, si sur plusieurs kilomètres, le profil change une dizaine de fois, le nombre de truites change lui aussi à chaque portion...

je ne connais pas le système pour le comptage du gibier, mais sincèrement, je ne vois pas vraiment compter quelque chose qui nous est invisible puisque sous l'eau. Les pêches électriques laissent toujours passer un peu...

Finalement, le systeme de maille n'est pas le top, mais peut être le meilleur moyen "uniforme" de régir la pêche...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par clarée le Jeu 3 Jan 2013 - 16:58

impossible à mon avis d'obtenir un truc juste et c'est une des problèmes car on travaille avec une grosse inconnue quoique l'on en dise
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Invité le Jeu 3 Jan 2013 - 17:11

La marge d'erreur peut être énorme à ce niveau. Une rivière peut en l'espace de quelques kilomètres changer complètement de profil en passant d'une zone de radier à celle de profonds, et en conséquence abriter une population complètement différente en taille comme en âge. Elle peut même passer d'un profil granitique à marneux ou calcaire.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite approche...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum