le complexe de la tomate

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le complexe de la tomate

Message par josélito le Ven 27 Jan 2012 - 1:19

Avant d'aller au lit, il m'est venu à l'esprit, pour donner de la hauteur à ce sempiternel débat, de comparer les "No kill" à la métaphore du pied de tomate...je m'exécute :

Tout bon jardinier sais, avec le bon sens qui l'habite...que pour cultiver au mieux son pied de tomate, il doit...couper les "gourmands" ...car si il ne le fait pas 4 grosses tomates pousseront au lieu d'une multitude de fruits...est ce ça "le pour" et "le contre" du No Kill...4 grosses truites contre des dizaines en devenir ? scratch
avatar
josélito
el jitano de la mosca

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par milou le Ven 27 Jan 2012 - 1:29

Té content de te lire José... J'étais justement en train de penser à toi... en montant des comparaduns... Wink

Euh pour le complexe de la tomate, de diou ça cogite fort avant d'aller se coucher!! Après tout chacun sa technique pour trouver le sommeil! Bise José
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par josélito le Ven 27 Jan 2012 - 1:34

...pas des compara !!!...des "char à putes"..euh non...des "parachutes"...grises..bien sûr...la bise à toi aussi mon Milou...

Ps : Ok Boss....on le sais qu'on n’est pas sur meetiK ici !!!...

...mais ça fait plaisir de croiser les vrais aminches...
avatar
josélito
el jitano de la mosca

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par milou le Ven 27 Jan 2012 - 1:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:...pas des compara !!!...des "char à putes"..euh non...des "parachutes"...grises..bien sûr...la bise à toi aussi

C'est pour difercifié euh diversifié ma boîte... Et tu m'avais pas dis que les compa... pour les march brown.... ça le fait non? En tout cas elles vont bien dans ma boite
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par josélito le Ven 27 Jan 2012 - 1:43

..non c'est clair...number one : les charaputes...number two : the compara..pour les grosses mouches éperdues dans les courants !!!!... cheers
avatar
josélito
el jitano de la mosca

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par milou le Ven 27 Jan 2012 - 1:52

Bon, demain ou un autre jour j'ouvrirai un post pour les montages march brown ou brune de mars pour les intimes.... tu nous diras tous tes secrets!!

Revenons au complexe de la tomate... Smile
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par MARAUD le Ven 27 Jan 2012 - 6:18

la sagesse des gens de nature,une notion qui tend à se perdre ,hélas!
avatar
MARAUD
dédé je suis ta conscience

Date d'inscription : 28/01/2008

http://skydrive.live.com/home.aspx?wa=wsignin1.0&sa=81616687

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Adrien le Ven 27 Jan 2012 - 8:22

et du coup tu as bien dormi josélito? tu as rêvé de belles grosses tomates?
avatar
Adrien

Date d'inscription : 20/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Invité le Ven 27 Jan 2012 - 11:23

@MARAUD a écrit:la sagesse des gens de nature,une notion qui tend à se perdre ,hélas!
Va foutre le post de josé sur gobages... ils te diront que pour comparer le no kill sur des truites avec des tomates, il faut avoir bu un litre de myrte en compagnie d'un certain corse, après avoir fumé une charrette d'engrais pour gazon... et pourtant, il n'y a rien de plus vrai. Le prélèvement fait parti de la dynamique des populations.
Par contre la comparaison pêcheur - piquets de tomates en grande rivière est elle, absolument évidente. Les kayakistes devraient les embaucher pour slalomer entre... ça serait plus naturel que des piquets !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par beyo le Ven 27 Jan 2012 - 11:54

ce qui est bien avec les grosses tomates, c'est qu'on peut faire des tomates farcies avec beaucoup de farce .
ce qui a de bien avec les grosses truites "record", c'est que ça contribue au plaisir des photos souvenir, et a développer une certaine forme de tourisme rural, après si cela impute dans le cheptel des années futures cela est-il vraiment rentable?
en tout cas, je prefere pecher 5 petites fario qu'une grosse de bassine.
avatar
beyo

Date d'inscription : 26/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par clarée le Ven 27 Jan 2012 - 12:40

JFB a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:la sagesse des gens de nature,une notion qui tend à se perdre ,hélas!
Va foutre le post de josé sur gobages... ils te diront que pour comparer le no kill sur des truites avec des tomates, il faut avoir bu un litre de myrte en compagnie d'un certain corse, après avoir fumé une charrette d'engrais pour gazon... et pourtant, il n'y a rien de plus vrai. Le prélèvement fait parti de la dynamique des populations.
Par contre la comparaison pêcheur - piquets de tomates en grande rivière est elle, absolument évidente. Les kayakistes devraient les embaucher pour slalomer entre... ça serait plus naturel que des piquets !

la nature dynamise très bien les populations toute seule, m'enfin si vous croyez être indispensables
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Invité le Ven 27 Jan 2012 - 13:44

L'humain me semble t-il, en fait parti. Non ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par MARAUD le Ven 27 Jan 2012 - 15:04

indispensables non,faisant partie de la nature et accélérant sa perte ,oui, la notre aussi tant qu'on y est!
avatar
MARAUD
dédé je suis ta conscience

Date d'inscription : 28/01/2008

http://skydrive.live.com/home.aspx?wa=wsignin1.0&sa=81616687

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par clarée le Ven 27 Jan 2012 - 18:30

JFB a écrit:L'humain me semble t-il, en fait parti. Non ?
pas sur que l'on puisse dire que nous fassions encore parti du cycle naturel
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Simon le Ven 27 Jan 2012 - 20:38

ça rejoint tout à fait une phrase d'un de mes maîtres que j'affectionne :

" Les truites, c'est comme les radis, il est bon parfois d'éclaircir les rangs " ok
avatar
Simon

Date d'inscription : 21/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Patrick74 le Ven 27 Jan 2012 - 21:09

pitin on va changer le titre,desormais ce sera Truites,Rivieres et Potager
avatar
Patrick74
grandes zoreilles 2

Date d'inscription : 03/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Yodelman le Ven 27 Jan 2012 - 21:48

pitin no kill et potager ben cousin tu fait fort Shocked
ben moi j'men fou cette année on fête les 20 ans de l 'école des Têtards j vais ouvrir un parcours spéciale tomate heuuuuuuuuuu! Têtards
avatar
Yodelman
maitre têtard

Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Yohan le Sam 28 Jan 2012 - 9:44

C'est un principe d'écologie dont j'ai bouffé le nom, mais au pire on s'en fout, qui dit que dans un milieu la biomasse a une valeur potentielle définie par les caractéristiques du milieu. Cette biomasse peut être répartie différemment entre les populations et au sein même de celle-ci.
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par clarée le Sam 28 Jan 2012 - 10:19

ensuite reste à définir ce que l'on appelle milieu, dans notre cas c'est des KM de rivières, des ruisseaux... qu'il faut prendre en compte et pas seulement un petit tronçon.

avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par stephlimousin le Dim 29 Jan 2012 - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est un principe d'écologie dont j'ai bouffé le nom, mais au pire on s'en fout, qui dit que dans un milieu la biomasse a une valeur potentielle définie par les caractéristiques du milieu. Cette biomasse peut être répartie différemment entre les populations et au sein même de celle-ci.

ok tout a fait, et en ce qui nous concerne, un cours d'eau en bon état ecologique dont la biomasse "truite" théorique est de 10 kg par hectare peut se decomposer par exemple en :
-10 truites de 1 kg
-100 truites de 100 g
-et toutes les variantes intermédiaires ( ou superieures et inférieures)
effectivement, si l'on retire quelques sujets d'1 kg, la nature devrait compenser la perte de biomasse par un nombre plus important de sujets de poids inférieur pour arriver à la même biomasse théorique.
Mais seulement sur un cours d'eau en bon état ecologique avec surtout des frayères fonctionnelles
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par toctoctoc60 le Dim 29 Jan 2012 - 19:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est un principe d'écologie dont j'ai bouffé le nom, mais au pire on s'en fout, qui dit que dans un milieu la biomasse a une valeur potentielle définie par les caractéristiques du milieu. Cette biomasse peut être répartie différemment entre les populations et au sein même de celle-ci.

ok tout a fait, et en ce qui nous concerne, un cours d'eau en bon état ecologique dont la biomasse "truite" théorique est de 10 kg par hectare peut se decomposer par exemple en :
-10 truites de 1 kg
-100 truites de 100 g
-et toutes les variantes intermédiaires ( ou superieures et inférieures)
effectivement, si l'on retire quelques sujets d'1 kg, la nature devrait compenser la perte de biomasse par un nombre plus important de sujets de poids inférieur pour arriver à la même biomasse théorique.
Mais seulement sur un cours d'eau en bon état ecologique avec surtout des frayères fonctionnelles

comment peut-on expliquer les différences de répartitions ? (variantes supérieures ou inférieures)
avatar
toctoctoc60
Pompon

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Invité le Dim 29 Jan 2012 - 19:36

comment peut-on expliquer les différences de répartitions ? (variantes supérieures ou inférieures)

Par le milieu, une fois de plus. Si ton linéaire est peu profond avec peu de caches, tu auras plutôt 100 truites de 100gr. Si tu as quelques fosses, quelques abris sous berge tu auras quelques truites dépassant les 100gr et pourquoi pas avoisinant le kg, suivant la nourriture disponible.

Du moins si j'ai bien compris ta question...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par toctoctoc60 le Dim 29 Jan 2012 - 19:41

JFB a écrit:
comment peut-on expliquer les différences de répartitions ? (variantes supérieures ou inférieures)

Par le milieu, une fois de plus. Si ton linéaire est peu profond avec peu de caches, tu auras plutôt 100 truites de 100gr. Si tu as quelques fosses, quelques abris sous berge tu auras quelques truites dépassant les 100gr et pourquoi pas avoisinant le kg, suivant la nourriture disponible.

Du moins si j'ai bien compris ta question...

Oui tu as bien compris, comme Stephlimousin parlait de variantes concernant la composition, je voulais savoir comment il pouvait y avoir des différences.
Merci pour la réponse. ok
avatar
toctoctoc60
Pompon

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par stephlimousin le Dim 29 Jan 2012 - 19:54

le milieu effectivement, mais pas uniquement l'apect geomorpholoqique, rentrent egalement en ligne de compte
la quantité de nourriture, l'acidité de l'eau, le type de sol, le débit et la temperature moyen, la risosphère, la pente moyenne----etc.
Tous ces elements assemblés donnent pour chaque cours d'eau en "bon etat ecologique" une biomasse truite théorique ( en fait, le maximum que le cours d'eau peut produire et nourrir de poissons).
Et, effectivement en fonction des cours d'eau ( ou des portions de cours d'eau)la biomasse et la repartition seront trés différents.
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Xavier le Dim 29 Jan 2012 - 20:06

merci de bien vouloir donner les définitions de:
geomorpholoqique
risosphère
iode
merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le complexe de la tomate

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum