???

Aller en bas

??? Empty ???

Message par jojo69 le Lun 4 Avr 2011 - 23:07

Salut tous.

Le week-end dernier, je suis allé faire un tour dans la région qui a vu mes premiers exploits halieutiques, il y a quelques 25 ans...

Au coeur du vivarais, la région est vraiment superbe ; mais peut-être suis-je de parti-pris pour d'obscures raisons d'histoire familiale...

Quoi qu'il en soit, j'ai été un peu désappointé de voir que l'aappma locale, "la truite du Lignon", était la seule de Haute-Loire à ne pas adhérer au Club Halieutique ; cela dit, ils mettent très largement en avant le fait de pratiquer depuis 15 ans une gestion entièrement patrimoniale.

2 points ont particulièrement attiré mon attention, et suscitent pas mal d'interrogations, voire mon scepticisme :
- l'existence d'une écloserie, destinée selon la brochure à pallier aux aléas éventuels du frai : est-ce réellement efficace, ou cela revient-il à pisser dans un violon sur l'air de la bonne conscience ? Et, techniquement, comment ça marche, ou peut marcher ?
- ils ont décrété une fermeture au 31 août, afin de protéger le frai, apparemment précoce dans le coin (c'est entre 900 et 1100 m, à la louche) : c'est-y possible que le frai commence si tôt dans la saison ? Et dans quelle mesure la pratique de la pêche avant le frai (et combien de temps avant ?) le pertube-t-elle ?

Voilà, je serais heureux d'avoir vos avis éclairés...


Le lien vers le site de l'aappma : http://truitedulignon.free.fr/3/
jojo69
jojo69
Barbu n°2

Date d'inscription : 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Lun 4 Avr 2011 - 23:21

ils ont décrété une fermeture au 31 août, afin de protéger le frai, apparemment précoce dans le coin (c'est entre 900 et 1100 m, à la louche) : c'est-y possible que le frai commence si tôt dans la saison ? Et dans quelle mesure la pratique de la pêche avant le frai (et combien de temps avant ?) le pertube-t-elle ?
Je n'ai jamais vu de truites frayer en septembre. Remonter vers les pissadous et les frayères oui, mais frayer, jamais !
Octobre en haute montagne, mais au dessus de 1500m...
c'est-y possible que le frai commence si tôt dans la saison ?
Je ne le pense pas...
l'existence d'une écloserie, destinée selon la brochure à pallier aux aléas éventuels du frai
Une écloserie n'est rien d'autre que la reproduction de truites en bassines.
Mais ici, avec des truites de la souche de la rivière concernée .
est-ce réellement efficace, ou cela revient-il à pisser dans un violon sur l'air de la bonne conscience ?
Fermer en fin août revient bien à pisser dans un bombardon bavarois en pleine fête de la bière. Un hectolitre.
L'utilisation de truites de souche, même si elle ne constitue pas la panacée (rien ne remplacera le frai dans le milieu) est un moindre mal... car il préserve de toute pollution génétique.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Lun 4 Avr 2011 - 23:54

Je décalerais plutôt l'ouverture plutôt que la fermeture pour protéger la frai.
Ouvrir mi-avril serait plus bénéfique que de fermer fin août.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par milou le Mar 5 Avr 2011 - 0:40

Peut-être est-ce pour protéger les truites de leur boulimie de septembre avant le fraie??
milou
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par flyman30 le Mar 5 Avr 2011 - 9:00

Je pense plutôt à un manque d'eau chronique à partir d'août...
flyman30
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 13:33

Justement, manque d'eau = braconnage plus facile. Donc il faut laisser la pêche ouverte, ça fait du monde au bord de l'eau.
De toute manière lorsque l'eau est très basse et donc réchauffée, les truites ne mordent pas.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 20:00

JFB a écrit:Je n'ai jamais vu de truites frayer en septembre. Remonter vers les pissadous et les frayères oui, mais frayer, jamais !
Octobre en haute montagne, mais au dessus de 1500m...

Pareil pour ma part, je pêche souvent à ces altitudes (ou plus haut) en fin de saison, et je n'ai jamais vu de fraye.

JFB a écrit:Une écloserie n'est rien d'autre que la reproduction de truites en bassines.
Mais ici, avec des truites de la souche de la rivière concernée .

Ha non, je suis pas d'accord, enfin je trouve que c'est exagéré.
Généralement, ce sont des œufs prélevés sur des truites de souche qui sont réimplantés après fécondation dans un bras aménagé du cours d'eau. Mais quand je dis réaménagé, c'est pas du béton, c'est un bras artificiel ou non qui est protégé (de la prédation notamment).

(Je dis généralement, mais je n'en suis pas sûr. J'avais vu ça dans un documentaire, et je n'ai malheureusement plus la source.)

JFB a écrit:
Fermer en fin août revient bien à pisser dans un bombardon bavarois en pleine fête de la bière. Un hectolitre.
L'utilisation de truites de souche, même si elle ne constitue pas la panacée (rien ne remplacera le frai dans le milieu) est un moindre mal... car il préserve de toute pollution génétique.


En Septembre, on capture souvent des truites pleines d’œufs, mais ces œufs ne sont pas à maturité. Ça fait peur sur le coup, mais qu'elle soit pêchée en Mars ou en Septembre, elle ne se reproduira pas cette année... Rolling Eyes

C'est un argument fallacieux souvent utilisé...

Pour moi la période d'ouverture n'est pas un problème, mais par contre une petite sensibilisation sur le pataugeage sur frayère ne serait pas un mal. Ceci étant dit, encore faut-il les reconnaitre...
Et surtout la problématique ne se trouve pas à ce niveau là pour beaucoup de cours d'eau. C'est une question que l'on commence à se poser lorsque la rivière est exempte de pollution (donc faible en pratique), d’aménagements mal adaptés, d'une gestion touristique hasardeuse... Le type de rivière que l'on passe avant tout en PATRIMONIAL! super
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 20:45

Ha non, je suis pas d'accord, enfin je trouve que c'est exagéré.
Généralement, ce sont des œufs prélevés sur des truites de souche qui sont réimplantés après fécondation dans un bras aménagé du cours d'eau. Mais quand je dis réaménagé, c'est pas du béton, c'est un bras artificiel ou non qui est protégé (de la prédation notamment).
Que l'on appelle ruisseau pépinière, qui a prouvé ses limites, et que l'on a abandonné.
C'est peut-être exagéré, mais une écloserie ne peut exister sans les mains du pisciculteur. Et une truite qui passe par les mains du pisciculteur pour la repro est une bassine. Sinon c'est quoi ?

Pour le restant, je suis d'accord.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 21:26

Ok... Je savais pas. ok

JFB a écrit:Que l'on appelle ruisseau pépinière, qui a prouvé ses limites, et que l'on a abandonné.

Par contre, je vois pas trop quelles peuvent être ces limites?

Désolé du HS
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 21:54

Pour moi une bassine c'est çà ??? BassineBleue

Rien à voir avec une truite de souche ??? 269558
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par josélito le Mar 5 Avr 2011 - 22:01

...t'en as une jolie bassine Cèd'... ??? 271131
josélito
josélito
el jitano de la mosca

Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mar 5 Avr 2011 - 23:16

Par contre, je vois pas trop quelles peuvent être ces limites?
Au départ, les ruisseaux pépinières fonctionnaient bien...dans les ruisseaux pépinières. Mais dès que l'on en sortaient les truites pour les mettre dans les rivières, ces dernières ne tenaient pas le choc, tout comme celles de pisciculture.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mer 6 Avr 2011 - 20:57

Ok, mais je ne vois pas en quoi c'est une limite, dans la nature aussi, la plupart des truites ne survivent pas aux premières années.

Ou alors tu veux dire que ça coute plus cher pour un résultat équivalent en kg de viande déversé à la baille, donc du coup pas rentable, donc abandonné?

Ou alors je ne comprends pas... C'est limite ésotérique...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mer 6 Avr 2011 - 21:29

Je veux dire que ça coute bien plus cher (temps, argent) pour une efficacité à peine supérieure par rapport aux truites de pisciculture.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Mer 6 Avr 2011 - 22:32

Oui mais bon ça évite quand même la pollution génétique, ce qui est un avantage non négligeable... Et au moins c'est un vrai soutien à la population locale.

En fait je ne suis pas sur de comprendre ce que tu entends. Tu trouves ça à peu près aussi merdique que la bidoche pisciculturée? (si oui, grand Dieu, pourquoi, comment?).
Ou tu considères que ce n'est pas développé à cause de la faible rentabilité commerciale?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 0:12

Oui mais bon ça évite quand même la pollution génétique
Ah mais pas forcément. Dans le cas précis de notre écloserie oui, mais dans un cas général non. J'ai viu dans les années 70 (c'était la mode) des ruisseaux pépinières avec des truites qui n'avaient rien à voir avec celles de souche.
On va reprendre la définition des ruisseaux pépinières :

-Une pisciculture produisant les alevins (déjà, ça part mal)
-Un ruisseau
-Une rivière de réception in fine.

Pour le ruisseau (pépinière), il doit avoir une t° et un débit assez constants. La nourriture apportée et le volume d'eau seront en rapport avec le nombre d'alevins et de truitelles.
Donc, en février ont met dans le ruisseau les alevins. Ce ruisseau est clôturé de telle sorte qu'ils ne puissent dévaler ou remonter.
8 à 10 mois plus tard, lorsque nos alevins sont devenus des truitelles de l'ordre d'une dizaine de cm, on les récupère pour les verser dans une portion de rivière déterminée au préala pleu comme une réserve par exem pleu.

Voici donc pour les ruisseaux pépinières.

Tu trouves ça à peu près aussi merdique que la bidoche pisciculturée? (si oui, grand Dieu, pourquoi, comment?).
Non, pas aussi merdique. Mais pas loin. Une truite née chez un pisciculteur, qui a grandi avec ses frères et sœurs dans un ruisseau fermé aura des nageoires, mais c'est tout. La nourriture apportée est artificielle, la non présence des truites adultes l'est également (pour ne pas avoir trop de pertes).
Bref, c'est pas terri pleu.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 0:27

D'accord c'est des alevins qui sont balancés dans le ruisseau pépinière, mais les œuf et la semence viennent du même cours d'eau non? Ou du moins du même bassin?
C'est ce qui était expliqué dans le reportage (c'était un doc assez récent: 2000+)

Maintenant c'est indiscutable que le manque de prédation et ne pas avoir de variation de niveau d'eau n’adapte pas la truite à la vie sauvage (s'il en est dans mes cours d'eau embassinés ou alevinés). Mais pour autant ces truites relâchées pourront se reproduire avec des truites totalement sauvages sans pervertir la souche.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 13:19

mais les œuf et la semence viennent du même cours d'eau non?
Dans le cas présent, en effet. Mais une bassine reste une bassine, de souche ou pas. Jamais elle n'aura le comportement, et la même adaptabilité que les autres...
Et c'est tant mieux !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

??? Empty Re: ???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum