Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 12:30

simone a écrit:EDF contre quelques rigolos en kaki, tu veux le vainqueur?

Canard WC?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par clarée le Ven 7 Mai 2010 - 12:37

très drôle et bien triste tout cela
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 12:48

Au fait, personne m'a répondu pour les TAC souche Bouillouses (1ère page) que tout le monde encense quand on fait un report avec Mehdi...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Xavier le Ven 7 Mai 2010 - 13:08

Simon et Matthieu, nos deux tafioles favorites...
Ben oui Matt tu pêche des p'tites truites, mais tu casse sur les grosses....(cf vidéo) les jaunards ont finalement raison de toi
Quand à Simone, je cracherai le venin dimanche, ou alors, je ferai profil bas

N'empêche que ces discutions me font réfléchir, même si vous le trouvez stérile, je dois bien mériter mon surnom de brontosaure....
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par dede le Ven 7 Mai 2010 - 13:12

@Matthieu a écrit:Au fait, personne m'a répondu pour les TAC souche Bouillouses (1ère page) que tout le monde encense quand on fait un report avec Mehdi...

elles sont belles c'est un fait , mais si elles n'étaient pas là , il y aurai des farios et c'est encore mieux
avatar
dede
maraud t'as pas de conscience

Date d'inscription : 27/01/2008

http://dedbond.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 13:18

Et pourquoi le discours est différent pour certaines personnes de celui qu'elles ont avec l'ombre ?
C'est bien pire en fait, parce que là, c'est pas avec les barbeaux qu'elles partagent le terrain, mais avec des farios relativement préservées...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 13:25

JFB a écrit:
A trop combattre les intégristes, on le devient soi même.
L'histoire nous l'a montré. C'est pas les ricains qui ont foutu sur la gueule d'Adolf, mais les extrémistes de l'autre coté... qui ont fait pire, d'ailleurs... à méditer. On ne combat pas l'intégrisme avec un bouquet de roses.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il faut que l'on fasse attention à ne pas trop dériver. Ce n'est pas en devenant comme ceux que l'on n'aime pas, que l'on va résoudre les choses. Bien au contraire à mon avis.
Soyons plus intelligents et plus tolérants qu'eux

Pour le passé de nos rivières, c'était peut être mieux avant je vous l'accorde mais ce n'est pas en vivant dans le passé que le futur sera meilleur. On peut dire 500 fois par jour, "c'était mieux il y a 30ans", ce n'est pas cela qui va faire avancer le schimblick.

Voir pêcher des poissons ricains par des jeunes en plein milieu de Toulouse n'est peut être pas si mal que cela pour l'avenir de la pêche. Faut qu'ils commencent par quelque chose et cela les amènera probablement à ce soucier de l'environnement. Si on ne les renvoie pas dans leur 22 avant bien entendu.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par milou le Ven 7 Mai 2010 - 13:58

réponse ce soir si j'ai le temps à matt et céd
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 14:01

Et pourquoi le discours est différent pour certaines personnes de celui qu'elles ont avec l'ombre ?
Certaines personnes, (qui s'appellent Jeff) ne sont pas originaires des bords du lac des bouillouses. Ils ne pêchaient pas les farios des bouillouses avent que l'aec y soit introduite. (dans les années 30)
Les catalans ont eu un énorme coup de cul sur cette souche. Tant mieux ou tant pis pour eux, je ne sais pas. Je ne pêche pas les lacs catalans à cause de leur règlementation spéciale qui me gonfle velu. Donc, je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire. Je ne pêche plus le carol également. Je ne vais que sur quelques torrents, (tu as vu quelques photos, il me semble) et je peux te dire que si j'y trouve une aec, elle va valser, souche des bouillouses ou pas.
Maintenant l'aude, je la connais un peu. Je l'ai pêché un peu également. Une partie de mes racines en vient, des bords de l'aude. Et je n'accepte pas que sous prétexte d'un tourisme à l'a m'as couillonat et de quelques rosbeefs emplumés, on y bazarde de l'ombre, sous prétexte que de toute manière elle est ensablée, que l'on ne peut rien faire contre EDF, donc autant se taper la pignole. Merde !
Quand, mais quand allez vous comprendre que c'est à la nature de décider ce qu'il doit y avoir dans une rivière, et non pas à quelques embaïts dont nous faisons parti ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 14:15

Sur le fait que c'est à la nature de décider, je suis d'accord là dessus. Par contre sur l'Aude, ce n'est plus la nature qui décide mais plutôt EDF
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 14:21

Ben non si tu introduis de l'ombre, ce n'est plus la nature qui décide, ni EDF, c'est les Fédé...
La nature elle s'adapte à la modification du milieu, c'est tout.

Elle fait pas jaillir de l'ombre comme par magie, mais fait remonter des espèces qui sont mieux adaptées à ce milieu que la truite. La nature elle s'en fout d'EDF ou des pêcheurs. Tu impulses une action sur le milieu, la nature réagit, peu importe que ça plaise aux pêcheurs de ruisseaux sauvages, aux mangeurs de pudding, ou aux dirigeants d'EDF...

Edit: ou même aux tafioles gersoises...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 14:48

mais putain faut arrêter..
on dirait que vous êtes enfermé daans une micro bulle, c'est horrible, hé les hgars, ohoh les choses évoluent...si des miliuex se dégradent pourquoi ne pas essayer de les rendre plus attractifs en introduisant des poissons de sport (oulala le vilain mot....) plutôt que d'y laissser que du blanc (qui, que vous le vouliez ou non, sont dédaigné par la majorité des pêcheurs, à tort ou a raison, ce n'est pas le propos...) ; je partage à 100% la première réponse de Cédric à 13h25... les choses se remettent dans un contexte, c'est ce que Jeff and co semblent avoir oublier...

ce sont des discours de poètes que vous tenez les gars, les mecs qui sont sur le terrain (Joel en premier) savent que vous brassez du vent, mais ça vous fait mal de l'avouer et vous vous enfermez dans des souvenirs en dénigrant l'avenir...
c'est tout à fait scandaleux, à ce moment là, y'a plus besoin de parler de pêcher parce que c'est mort...

il est où le rêve pour vous??? dans le passé... pitin c'est pas joyeux...

et s'il vous plait de grace, arrêtez de passer votre rencume sur des truites sans nageoires ou autres poissons que vous détestez en les jetant sur le talut... y'a rien de plus affligeant à mes yeux...
même le pire des moucheurs intégristes a du mal à arriver à se niveau...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 14:52

@clarée a écrit:très drôle et bien triste tout cela

La tristesse n'est là que parce qu'on veut bien nous l'imposer...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 15:17

ce sont des discours de poètes que vous tenez les gars, les mecs qui sont sur le terrain (Joel en premier) savent que vous brassez du vent, mais ça vous fait mal de l'avouer et vous vous enfermez dans des souvenirs en dénigrant l'avenir...
c'est tout à fait scandaleux, à ce moment là, y'a plus besoin de parler de pêcher parce que c'est mort...
Simone, tu vas venir avec moi sur les 4 bornes de berge qui m'appartiennent, (et où tout le monde peut pêcher) je te prêterai une tronçonneuse, et tu vas voir si je brasse du vent... alors que c'est à cette chère fédé de le faire, me semble t-il... tu viendras aussi avec une remorque, pour les graviers... et quand tu auras deux lombaires dans les amygdales, ça te calmera.
Je n'ai pas eu besoin d'attendre les clowns des aappma (dont j'ai fait parti) pour savoir ce qu'il faut faire pour voir les truites frayer en novembre.
Les mecs qui sont sur le terrain... tu veux me faire mourir de rire ? Certains sont très valables et très compétents, et y passent beaucoup de leur temps libre... c'est vrai. Mais d'autres, franchement... sont les premiers le jour de l'ouverture à pêcher à l'endroit des lâchers de jaunards.
Chez moi, je n'y vois aucune tronche à part la mienne, des mecs qui sont sur le terrain, comme tu dis. A part les anciens embassineurs... Et il y aurait plus de 30 bornes à entretenir. Donc viens pas me faire rigoler.

Et si vous-vous imaginez que l'avenir de la pêche sera de pêcher le bass dans le canal au milieu des mobylettes et des crevures, (grâce aux superbes dons de la fédé) vous pouvez vous les mettre en carré.

et s'il vous plait de grace, arrêtez de passer votre rencume sur des truites sans nageoires ou autres poissons que vous détestez en les jetant sur le talut... y'a rien de plus affligeant à mes yeux...
Est-ce plus affligeant que de polluer une rivière par l'adjonction de bassines ?
même le pire des moucheurs intégristes a du mal à arriver à se niveau...
Évidemment, la fédé met des truites pour être prélevées, pas pour être relâchées... double pollution. Une truite de pisciculture n'a rien à foutre dans une rivière dans laquelle il reste des autochtones. Pêche ou pas pêche.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 15:18

Sur ce on pensera à vous ! La bise matt et simone ! Gros poutous ! Et même
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 15:25

mais c'est ça ! j'espère qu'ils vous ont fait un lacher de saumons de fontaine borgnes élevés aux granulés!!!!

moi je vais secouer des jaunards à la longue canne, c'est toute ma vie...

merci pour ce dialogue très constructif, et d'avoir instruit des millions d'internautes... on est les meilleurs...


Dernière édition par simone le Ven 7 Mai 2010 - 15:50, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 15:36

Peut-être pas des millions, mais moi au moins moi... Wink

C'est pas parce que tu n'a pas réussi à convaincre Jeff que ce n'est pas constructif, entre toi, Matt et l'autre testut de mountagnol de toute façon, à moins d'un duel à l'épée....

Mais moi je vous ai lu avec grand intérêt, et ça me permet de me forger une idée sur la question. Ceci étant dit, je ne souhaite pas m'impliquer plus dans le débat étant donné que je n'aurais pas grand chose à ajouter, si ce n'est donner mon avis, mais à la limite osef de mon avis....

Mais en tout cas, venant d'autres forums, moi ce genre de discutions enflammée, je ne trouve pas ça délatoire. Au contraire, je considère ça comme une oasis au milieu des forums où l'on doit suivre les préceptes du maître et fermer sa gueule. (je ne pense pas qu'à gobages...)

En tous cas, je ne connaissais pas Simone, mais vraisemblablement, tu as la langue bien pendue et les idées bien en place. C'est déjà ça! super
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par milou le Sam 8 Mai 2010 - 1:02

@Matthieu a écrit:Milou, au
lieu de juste te fier aux dires de ton grand père, je suis
certain que ça t'intéresseras de faire des recherches
pour te procurer les carnets d'alevinages de cette fameuse Antenne
qui datent de l'époque dont il te parle. Des vieilles mains
qui te parlent des pêches miraculeuse d'il y a 30 ou 40 ans,
alors que les milieux sont toujours aussi préservés à
l'heure actuelle, j'en ai écouté... et je comprenais
pas. Et puis un jour ces carnets sont ressortis, un peu par hasard.
Ben là tu comprends tout d'un coup


Y'a une part de vérité
dans ce que tu dis Matt... mais pour ce qui concerne cette rivière
ce n'est pas le cas car ce n'est pas spécifiquement de la
truite que l'on y trouvait. Mon grand père y pêchait au
filet (tramail), à la pique, aux nasses, aux cordelles, etc.
Comme son père, mon arrière-grand père donc.
Comme tous les braco du coin et ce, pendant des années et des
années. Et y a toujours eu du poisson. Des truites (et selon
ces dires ils n'ont commencé à déverser des
portions que depuis une vingtaine d'années et l'Antenne il
habite au bord depuis qu'il est né, il doit quand même
savoir ce que les sociétés de pêche y foutte),
mais pas seulement... du brochet, des chabannes (chevaisnes), des
tanches, des anguilles, des vairons, des ablettes, des loches, des
têtes à meunier (chabot?), des écrevisses (les
autochtones, à pattes blanches), etc... De tout ceci ils n'en
ont jamais déversé... Et il y a en a toujours eu... et
ils faucardaient l'herbe et entretenaient la rivière... Mais
depuis que tout a été curé, depuis qu'on s'est
arrangé à ce qu'il n'y ait plus de crue, depuis que les
nappes sont pompées par les maïsiculteurs, etc, etc, y'a
des niveaux d'eau tout le temps bas, y'a plus d'herbe et y'a plus de
poissons... et c'est de mal en pis...




@Matthieu a écrit:
Pour
l'anguille, ça a moins à voir avec une dégradation
des milieux qu'avec le défonçage méthodique
qu'ont subit les civelles en estuaire...
Ca
c'est clair, c'est honteux et scandaleux et ça fout la gerbe.
Et même en se prenant des prunes, ils en ont rien à
fouttre tellement c'est juteux l'or blanc...Seulement, pour ce qui
est de l'anguille, il y a aussi une pluralité de facteurs. Et
le pire dans tout ça c'est que ce poisson à un cycle
écologique très long et c'est difficile paraît-il
de bien mesurer l'ampleur des dégâts car les
dégringolages de populations actuels correspondent à
des perturbations d'il y a quelques années déjà...




@Matthieu a écrit:
Du
poisson il y en a pour qui veut se donner la peine, oui, mais la
pêche va mal parce que rares sont les mecs qui veulent se la
donner, et ils le deviennent de plus en plus avec les discours


catastrophistes qu'on peut lire un peu
partout...

Oui c'est vrai, mais tant mieux pour
nous alors!




@Matthieu a écrit:
"Sans
ces 80 euros la pêche c'est mort". Ben oui, tout pile !!!

Pour commencer, les 80 euros sont loins d'être utilisés
en jaunards de manière exclusive. Il suffit de prendre les
prix du jaunard, le nombre de cartes et les kilos introduits. C'est
pas dur, et on se rend compte qu'on est loin du compte...
Le
soucis, c'est que si tu fais pas ça... le -très maigre-
poids que peuvent encore avoir les gestionnaires de la pêche en
France s'envole... et ce qui est fait aujourd'hui pour préserver
ce qui doit encore l'être (vous savez, là où vous
pronez la pêche, avec des trucs tout noirs de 15) ne sera plus
fait. La pêche sera morte en terme d'effectifs, mais aussi en
terme de ce que vous considérez de manière exclusive
comme de la qualité...

C'est là qu'on est pas d'accord
Matt. Le poids de la pêche n'est pas évident à
mesurer mais je doute qu'il ait été si considérable
que ça. Je pense cet argument non fondé mais peut-être
je me trompe. Tout ce qui a été fait de bien pour les
rivières résultent de pêcheurs suffisament
passionnés pour aller défendre en justice leur cause,
ou par d'autres moyens mais ce n'est pas les amateurs de l'ouverture
et puis s'en vont qui ont agi pour préserver les rivières,
au contraire. C'est pour ça, j'ai du mal à comprendre
ce qu'il apporte réellement à la pêche ces gens.
Des sous pour des actions sur le milieu? Là je n'y crois pas
non plus. Les pouvoirs publics sont en train de reprendre en main
tout ça, et de se soucier un peu plus des milieux aquatiques.
Certes, sur le terrain je n'y suis pas, et les bénévoles
impliqués n'ont peut-être pas cette impression. Pour
autant j'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de lois qui
cherchent à encadrer les actions de restauration, à
fixer des arrêtés, etc. Ce n'est peut-être qu'une
impression, qu'une illusion et une méconnaissance du sujet. A
vous de me le dire!



@Matthieu a écrit:
Alors
ouais, y'en a plein le cul de chier sur les gestionnaires... de
cracher (ou pire, de les considérer comme des mecs qui
comprennent rien) sur les pêcheurs qui pêchent pas juste
des trucs noirs de 15... de toujours parler de cette nature de merde
qu'on pourrit un peu plus chaque jours, tous sans exception, pour se
donner bonne conscience....

Alors là, me concernant je ne
cherche absolument pas à cracher sur les gestionnaires ni à
me donner bonne conscience. On en a déjà parlé
et comme tu me l'avais dis, ce sont des gens qui font ce qu'ils
peuvent, qui ont des pressions, doivent répondre à des
attentes... ça c'est sûr! M'enfin on ne peut pas tout
mettre sur le compte de.... Il faut faire la part des choses.
Certains gestionnaires sont vraiment top d'autres moins.




@Matthieu a écrit:
Plein
le cul de tomber dans un extrémisme aussi scandaleux que celui
des mecs de Gobages en fait...

y'a rien d'extrêmiste, c'est une
liberté d'expression!


@Cedric09 a écrit:
Pour le
passé de nos rivières, c'était peut être
mieux avant je vous l'accorde mais ce n'est pas en vivant dans le
passé que le futur sera meilleur. On peut dire 500 fois par
jour, "c'était mieux il y a 30ans", ce n'est pas
cela qui va faire avancer le schimblick.
Voir pêcher des
poissons ricains par des jeunes en plein milieu de Toulouse n'est
peut être pas si mal que cela pour l'avenir de la pêche.
Faut qu'ils commencent par quelque chose et cela les amènera
probablement à ce soucier de l'environnement. Si on ne les
renvoie pas dans leur 22 avant bien entendu.



Vais donner ma réponse dans la
réponse au post de Simon


simone a écrit:mais putain
faut arrêter..
on dirait que vous êtes enfermé
daans une micro bulle, c'est horrible, hé les hgars, ohoh les
choses évoluent...si des miliuex se dégradent pourquoi
ne pas essayer de les rendre plus attractifs en introduisant des
poissons de sport (oulala le vilain mot....) plutôt que d'y
laissser que du blanc (qui, que vous le vouliez ou non, sont dédaigné
par la majorité des pêcheurs, à tort ou a raison,
ce n'est pas le propos...) ; je partage à 100% la première
réponse de Cédric à 13h25... les choses se
remettent dans un contexte, c'est ce que Jeff and co semblent avoir
oublier...
ce sont des discours de poètes que vous tenez
les gars, les mecs qui sont sur le terrain (Joel en premier) savent
que vous brassez du vent, mais ça vous fait mal de l'avouer et
vous vous enfermez dans des souvenirs en dénigrant
l'avenir...
c'est tout à fait scandaleux, à ce
moment là, y'a plus besoin de parler de pêcher parce que
c'est mort...
il est où le rêve pour vous??? dans le
passé... pitin c'est pas joyeux....




Hihi quelle fougue cette jeunesse!!
Avec une pincée de provoc que je te jette le gant au visage!




Tu ne sembles pas avoir entièrement
compris l'étendu de la contradiction cher Simon...

Il y a des gens comme toi et tes amis
très pragmatiques qui envisageaient les choses d'un oeil très
rationnel. Les milieux sont dégradés, on les réhabilite
si on peut ; on ne peut pas, on déverse du poisson.... Quel
poisson? Hop, on élabore une grille de critères, on y
met des termes (rentabilité, efficacité, plaisir, fun,
sport, etc) Ok, se dessinent des choix. On examine d'autres angles de
vue : pêche viandeuse socialement plutôt dévalorisée,
alors on s'adapte, on te met ce qui porte, ce qui plaît, du no
kill, de l'ombre, etc. Bref on innove, on cherche l'attractivité,
et on gère les choses sur les modèles que l'on connaît,
comme on gèrerait une entreprise, ou un terrain de jeu, ou
n'importe quoi qui demande à être géré
d'ailleurs.

Mais moi, il y a des choses qui me gêne
là-dedans. Parce que justement, la pêche c'est du rêve
aussi, de l'imaginaire... et ça, c'est autre chose que des
chiffres, autre chose que des variables, des courbes, des équations
et compagnie... Dans le rapport à la pêche, et par
dessus tout dans ce que cette pratique met en scène, un usage
de la nature et un geste de prédation du sauvage, y'a comme
qui dirait d'autres choses qui rentrent en compte. La truite n'est
pas un donné manipulable à souhait. Elle est investie
de signes, de symboles, elle renvoit à une évasion du
social tandis que pour d'autres, elle est l'amère où
s'ancrent des valeurs, une identité. Bref, elle participe
d'une lecture du monde dont elle est une image en miniature. Si
certains ne recherchent que des truites qu'ils peuvent identifier
comme « sauvages » voir « de
souche » pour les plus intransigeants, c'est bien parce
que pour eux, il n'y a pas d'autre manière que de rêver,
pas d'autre manière que de se retrouver avec eux-même,
avec leur imaginaire, pas d'autres manière de justifier les
représentations qu'ils donnent à la truite et à
leur pratique. Et tout ça, ça s'appelle des stratégies
de réenchantement du monde. Et, s'il n'y a pas un substrat
empirique, ça ne marche pas ; ces gens, s'ils tombent sur une
arc, une fario sans nageoires, (pire un ombre!!), ils ne rêvent
pas, la machine s'enraille, leur imaginaire s'échappe. C'est
ça qu'il faut comprendre. Et ça marche pour tout le
monde pareil, on a besoin de vivre le monde de façon quelque
peu enchanté, ça paraît évident, on a
besoin de rêver, sans ça, si le monde était
perpétuellement prémédité, calculé,
rationnalisé, mais autant crevé! Et je trouve,
peut-être que je m'égare, mais que les évolutions
de la pratique de la pêche ont contraint les pêcheurs à
de plus en plus d'exigeances pour vivre le monde de façon
enchantée. Et la question que je me pose, c'est juste qu'à
quand? Jusqu'à quand pourrons-nous rêver à la
pêche sans devoir être trop exigeant envers soi-même?
Moi désolé, je ne méprise pas les mecs qui
pêchent en streetfishing au pied des immeubles. C'est leur
droit et si ça leur fait plaisr tant mieux! Mais moi non, j'ai
besoin de me sentir immergé dans un espace qui me fasse
évader, qui a les couleurs, la diversité,
l'imprévisibilité, le mystère du sauvage... j'ai
besoin de pêcher des poissons qui portent sur eux tout
cela...Mais nous autres nous sommes has been : merci Simone! Mais tu
as raison, les nouvelles stratégies de réenchantement
des pêcheurs modernes, intègrent maintenant la remise à
l'eau, et ça se comprend, quelle magnificience, quel sublime
votre majesté de grâcier à votre guise...
Seulement moi non, ça ne marche pas...


Et c'est maintenant que je voudrais en
venir, à la dérive du fameux discours : oui mais
faisons fi du passé, voyons l'avenir! C'est ce genre de
discours qui nous dit aussi la pêche de demain c'est no kill en
bas de l'immeuble... c'est tendance, ça porte, c'est vrai! Et
tant mieux si c'est le kif de certains! Mais le risque est grand! Le
risque est grand d'apprendre à nos enfants à rêver
de si peu! Et quel autre rapport auront-ils avec la nature! Aucun!
Alors, c'est la porte ouverte au tout bétonnage, ou même
sans cela, à la sanctification des espaces naturels, bref,
dans un cas comme de l'autre à l'éradication des
derniers espaces de liberté...




A moi de te jeter le gant Simone, voilà
ce que c'est le rêve... et ça n'a rien à voir
avec votre espèce de fuite en avant vers on ne sait pas où!
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par jojo69 le Sam 8 Mai 2010 - 1:29

Milou, dans mes bras !

Pour ce dernier post, d'abord : oui, parler de réenchantement du monde dans la pratique de la pêche me semble d'une -trop- rare pertinence.

Mais aussi pour avoir initié cette discussion, véritable petit morceau de bravoure : oui, ça gueule et ça s'engueule, ça ressasse et ça regrette, mais franchement, ça a de la tenue.

Il est un peu tard pour que je développe davantage, et je le regrette, demain, j'ai un train à prendre.

J'aimerais lire ce genre de discussion plus souvent. A tous les joyeux contributeurs : ok
avatar
jojo69
Barbu n°2

Date d'inscription : 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 1:36

je crois qu'on est deux à tout mélanger cher Milou...

Le débat autour du no kill est rapporté là alors qu'il n'est pas forcément à rattacher à tout ça...

Pour mettre les choses au clair de suite, le discours que nous tenons avec Matt est tout à fait compatible avec la conservation de poissons quand l'envie est là, et on adore (les jours où l'on n'est pas trop mauvais) pouvoir régaler nos proches... ça c'est dit...

Ensuite, je vous reproche juste que vos rêves, votre symbolique vous enferme dans un intégrisme bien réel... mais vous ne vous en rendez pas compte, je vous reproche de ne pas tenir compte de la REALITE DU TERRAIN (certes, je ne suis pas trop légitime pour dire ça, mais je pense avoir entendu suffisemment de sons de cloche pour pouvoir me faire une opinion).

Quand un minnot de 15 ans parcourt un forum de pêche et que les expressions de regret, de tristesse se multiplient ça lui donne pas envie... c'est la pire des choses... si encore, cela restait confiné aux seuls gens qui veulent bien l'entendre, pas de soucis parès tout (nous on rit) mais internet a beaucoup (trop?) de poids...

encore une fois, il y a en France de la place pour tout le monde (j'ai déjà eu l'occase de dire que c'est ce qui fait que chez nous, la pêche à la truite est la plus belle au monde car elle se conjugue à toutes les sauces, et ça, aucun pseudo paradis étranger ne peut en dire autant). Partant de là, le pragmatisme s'impose de lui même...
c'est trop dommage de ne pas profiter de certains plaisirs (je me place bien sûr en faveur de l'halieutisme car il me semble qu'on est "pêcheur" avant tout non? du moins moi je le suis) comme la pêche en lac de montagne (où il me semble bon de rappeler que si tu arrêtes les alevinages héliportés tu perds au moins 70% des lacs pêchables), où la pêche de poissons assez rares en France comme notre fameux ombre quand la rivière n'est plus bonne à recevoir de truites dignes de ce nom...

Et je rajouterais que ce pragmatisme est tout à fait compatible avec le rêve de ceux qui ne conçoivent la truite que comme un poisson autochtones... mais bordel de dieu, arrêtez de vomir sur ce qui ce fait à côté pour promouvoir d'autres pêches et satisfaire les attentes d'autres types de pêcheur... vous n'êtes pas seul.. on vous écoute, on ne pêche plus que 10km de linéaire.. moi j'ai pas envi de ça, je suis désolé, et ce n'est pas viable à l'heure actuelle (on peut le regretter ok mais c'est un fait) ; si vous arrêtez les lachers de jaunards (qui attirent des quantités astronaumiques de pêcheurs au bord de l'eau) et les lachers en lac de montagne, vous flinguez le peu qu'il reste...

les moucheurs que jeff traite d'intégristes, d'où vient il cet intégrisme, je te le demande???

le but du moucheur est d'arriver, petit à petit, (en emmerdant les fédés comme celle du 31 en ce moment) à n'avoir que des parcours mouches no kill, pour qu'il ne reste qu'une seule technique de pêche (de gros élitistes on va dire, qui chient sur le papy commingeois et sa FI) et avoir des grosses truites partout (car 0 prélèvement = grosses truites, ça c'est démontré scientifiquement, Jos te le cherchera quand il aura désaoulé cette tafiole) : cela passe par des actions en faveur de l'augmentation des tailles, la diminution du quota... sur ça je crois qu'on est d'accord....

hé bien, le discours que vous tenez est tout aussi intégriste : selon certain, les moucheurs sont des chapeaux à plume rosbeef, les parcours no kill c'est de la kag, ça n'apporte rien (ça c'est faux pour la raison évoquée au dessus concernant les gros poissons), et que tout poisson autre qu'une truite autochtone est une pourriture qu'il faut vite exterminer en la balançant sur le talus...

Explique moi en quoi l'intégrisme de l'un est plus expliquable que l'autre????
tous tes arguments tomberont à l'eau dans la mesure où chacun défend sa sauce :l'un veut des truites de 19 toute noire, l'autre veut des barres de 50 et se faire bander à les gauler sur un fouet, où est le problème?

donc le pragmatisme, c'est à dure essayer de satisfaire tout le monde, quite à mettre des ombres, des jaunards, des cristis, c'est ça l'avenir...et vous semblez l'occulter complètement...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par milou le Sam 8 Mai 2010 - 1:38

@jojo69 a écrit:Milou, dans mes bras !

Pour ce dernier post, d'abord : oui, parler de réenchantement du monde dans la pratique de la pêche me semble d'une -trop- rare pertinence.

Mais aussi pour avoir initié cette discussion, véritable petit morceau de bravoure : oui, ça gueule et ça s'engueule, ça ressasse et ça regrette, mais franchement, ça a de la tenue.

Il est un peu tard pour que je développe davantage, et je le regrette, demain, j'ai un train à prendre.

J'aimerais lire ce genre de discussion plus souvent. A tous les joyeux contributeurs : ok

fais plaisir ton post Jojo! Ta plume me manque parfois sur le forum et je suis bien content quand je la lis
et pour le train à prendre, on sait où il te mène...
Bon week end à toi et davantage
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 1:44

@milou a écrit:
@jojo69 a écrit:Milou, dans mes bras !

Pour ce dernier post, d'abord : oui, parler de réenchantement du monde dans la pratique de la pêche me semble d'une -trop- rare pertinence.

Mais aussi pour avoir initié cette discussion, véritable petit morceau de bravoure : oui, ça gueule et ça s'engueule, ça ressasse et ça regrette, mais franchement, ça a de la tenue.

Il est un peu tard pour que je développe davantage, et je le regrette, demain, j'ai un train à prendre.

J'aimerais lire ce genre de discussion plus souvent. A tous les joyeux contributeurs :

fais plaisir ton post Jojo! Ta plume me manque parfois sur le forum et je suis bien content quand je la lis
et pour le train à prendre, on sait où il te mène...
Bon week end à toi et davantage

va travailler sale étudiant au lieu d'écrire des conneries
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par milou le Sam 8 Mai 2010 - 1:46

Simon, putain c'est toi qui fais chier.... faut que je bosse j'ai des devoirs à rendre la semaine prochaine et toi t'as ta compet demain.... Et le pire c est qu'on a chacun un peu raison...
mais il n'est décemment plus permissible d'écrire des choses intelligentes à cette heure, on remet ça après ta compet hein..
bise hein
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Xavier le Sam 8 Mai 2010 - 5:14

donc le pragmatisme, c'est à dure essayer de satisfaire tout le monde,
quite à mettre des ombres, des jaunards, des cristis, c'est ça
l'avenir...et vous semblez l'occulter complètement...
Si l'avenir de la pêche doit être un artifice qui contente les pêcheurs , tout est foutu!
Dans ce cas, je préfère encore casser mes cannes, et passer du temps devant une console, une canne a pêche dans la main et un écran montrant le combat d'un poison multicolore qui ne ressemble à rien.
Quand aux jeunes de 15 ans qui lisent les forums, je pense que tu les prends pour des demeurés, ils ne sont pas aussi con ........

Ce que je ne comprends pas dans cette démarche, c'est que chacun puisse voir un plaisir personnel dans les actions futurs, soit en introduisant, soit en mystifiant.

Ce doit être ce que l'on appelle le fossé des générations, car ces posts d'une longueur incroyable ne disent rien, tout du moins à moi, rustre que je suis, je n'y voit qu'une belle application d'étudiant faisant attention à la ponctuation et au style.
Chuis certainement un doux rêveur, et souvent ces discours stériles me brise les co...les, et franchement c'est moi qui n'est plus beaucoup l'envie de participer à tous ces débats, les jeunes ont toujours à apprendre, à 15 ans l'opinion perso n'est pas encore forgé, et je pense qu'en lisant plusieurs opinions différents, là ils peuvent décider...

Post plus court, mots simples, style archaïque, c'est tout ce que je peut donner sur le net, mais deux bras et deux mains pour brasser la merde dans les ruisseaux, c'est ce que je donne plus souvent qu'à mon tour......

Mais je vous aime bien tout de même
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par joel5 le Sam 8 Mai 2010 - 6:53

bon alle moi juste mon petit grain de sel après l'intervention de l'ours savoyard ...on t'aime bien aussi va ...

ma position a moi est que je défendrai et que je travaillerai toujours pour tous les pecheurs et toutes les pêches ...

aucune est supérieure a l'autre ... la finalité est d'aller au bord de l'eau .... et c'est cela qui doit rassembler ...

et non diviser ....

après sur le reve on peut comprendre que cela soit différend certains ne s'épanouieront que sur les berges d'un

torrent sauvage de montagne et d'autres sur une riviere a pigougnes de plaines .... ou même sur le canal du midi

en plein toulouse chacun ses gouts il faut de la diversité ... par contre jamais je ne privilègerai une pêche par

rapport a une autre pour moi elles sont toutes égales dans mon reve même celles que je ne connais pas ....

après pour revenir au sujet initial introduire de l'ombre dans certains endroits pour satisfaire une catégorie de

pêcheurs qui le demande ben oui !! ca ne me gène absoluments pas !!

après travailler sur le milieu pour preserver ce qui existe aussi ben oui aussi c'est essentiel !!

et mettre du BB dans le canal du midi ben oui aussi c'est mieux que y foutre des mobylettes !!

moi j'estime qu'on travaille pour la pluralités de tous !! après des erreurs ou des "malversations peuvent se fairent

mais la c'est lié a un autre problème... c'est lié a la nature de l'homme ...

après milou je te comprends très bien ton reve ... mais je comprends aussi très bien celui de simone ...
avatar
joel5
Cuisses hard, l'idole des jeunes

Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 8:37

pitin après m'avoir abandonné comme une louve abandonne ses petits (pitin tu vas kiffer Xavier ), il revient à nous,plus divin que jamais...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intro de l'ombre et éthique de notre rapport à la nature...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum