Toi, ma belle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toi, ma belle ...

Message par Jibé le Dim 14 Déc 2008 - 16:23

Nous sommes en 1996 au début de l’été et je pêche à la mouche assidûment depuis maintenant 3 ans dans les rivières du coin …

J’ai découvert par hasard un parcours habituellement peu fréquenté et abritant de jolies truites sauvages bien grasses,
en particulier du fait de la nourriture abondante de la rivière (gammares, porte bois et mouches de mai, sans compter les vairons etc.).

Elles ne sont pourtant pas (plus ?) majoritaires sur le parcours, simplement en pêchant à la mouche sèche,
on sélectionne mieux les poissons, évitant les carnassiers et autres poissons blancs
(parfois quelques vandoises ou chevesnes se font prendre quand même).

Par contre, le parcours n’est pas simple à pêcher puisqu’il nécessite de pêcher en wadding sur toute sa longueur,
avec un fond meuble composé d’une vase argileuse recouverte d’une fine couche de sable et de graviers masquant d’ailleurs
quelques fondrières pas très rassurantes pour qui ne connaît pas et veut progresser trop vite.

Pêche en wadding, veut dire « eau jusqu’au nombril » (et je fais 1m83) avec un courant lisse mais suffisamment soutenu
pour déséquilibrer le pêcheur qui traverse le cours d’eau.

Le matériel : je pêche avec une Daïwa Shogun 8 pieds 6, un moulinet sert manuel (d’ailleurs moulinet « licencié »
à l’issue de cet épisode), une soie DT 6F.
Le bas de ligne de 3m50 de long est composé de brins de Maxima de diamètres dégressifs
avec une pointe en 12/100, parfois 14/100 avec de gros sedges en poil de chevreuil.

En fait compte tenu de la végétation rivulaire, la soie DT6F s’impose pour ne pas faire trop de faux lancers (1 ou 2 aller retour).
Ca me permet également de bloquer la soie en l’air à 50cm de l’eau une fois tendue vers l’avant et de poser en zig zag
à 8-10m devant moi.

Le parcours présentait à partir de Juin et une bonne partie de l’été la particularité d’avoir des éclosions massives
de grandes mouches de Mai, ainsi que quelques éclosions plus timides de Sedges roux et gris (ces derniers étant majoritaires).

Une photo du parcours :


Ce jour là de fin Juin, j’arrive au milieu de l’après midi, le soleil donne encore par endroit sur la rivière
et des spents de grande mouche de mai dérivent en surface, environ 1 tous les 2-3 mètres.

Au moment où j’entre dans l’eau pour remonter le cours d’eau par la berge à ma gauche, j’entend un gobage pas discret du tout.
Avec les branches des arbustes, pas moyen de voir précisément où ça s’est produit, par contre, je vois descendre la vague !

J’avance donc précautionneusement et j’avise en surface un « V » qui me paraît prometteur, d’autant qu’il est situé juste au soleil,
légèrement décalé sur la gauche, donc avec un courant moindre …

Et là c’est de nouveau le gobage ! 1 mètre carré de remous ! Je vois même la gueule du poisson :
pas d’erreur possible c’est une truite et une belle !

Un peu inquiet de ma technique : il n’est pas question de rater mon lancé et mon posé, sinon gare au dragage
et « adieux veaux vaches, cochons » … je sors ma soie du moulinet et fixe en pointe de ligne une imitation « discrète »
de grande Mai …

En fait pour la discrétion on repassera, puisque le montage est effectué avec un hameçon n°12 extra long de tige
légèrement tordu à la pince avant montage pour essayer de restituer la cambrure de l'insecte,
soie noire « prewaxed » d’un diamètre conséquent (en tous cas plus fort que la soie de montage habituelle)
me permettant de bien figurer l’annelage du corps de mon imitation, du rafia (vernis ensuite) pour figurer le corps
et sa couleur jaune paille, 3 poils de sanglier pour les cerques et surtout une grosse touffe de plume de cul de canard
fournies par le même chasseur que les poils de sanglier.

Ca donne un « bazar » qui flotte bas sur l’eau, un peu comme une Mai se préparant à l’envol.



Dernier avantage dudit montage : ça freine fort en l’air et on a un posé « parachute » vu la prise à l’air de la touffe de cul de canard,
ce qui facilite les posés en zig zag quel que soit l’endroit de la rivière même en tendant sous les branches.

Mon « pompon » est donc monté, je m’assure que mes pieds sont bien calés au fond.
En fait, je suis un peu en pente … en fait une place pour un « dahu » …
En effet, je sens bien que le pieds droit s’enfonce tout doucement dans le fond meuble :
je ne vais pas avoir 36 tentatives avant de devoir changer de posture et donc de devoir m’arrêter de fouetter.

Un faux lancé et la mouche est posée 2 mètres au dessus du dernier endroit où Madame m’a fait voir sa gueule …
et premier passage gobage, mouche noyée, recrachée, même pas eu le temps de ferrer,
trop occupé que j’étais à récupérer un peu de soie en prévision … d’un ferrage justement !

Pfff …

Je sèche le « pompon » d’abord en le pinçant dans un bout de peau de chamois, puis dans un tube contenant de petits cristaux
(c’était distribué par Ragot à l’époque).

Et mon poisson qui monte toujours comme un métronome, une fois toutes les 2 minutes environ
avec des gobages toujours aussi peu discrets !

Je me déplace tout doucement, me rapprochant d’un mètre pour me retrouver à 6-7 mètres des gobages.
Je retente ma chance, mais cette fois je coince ma soie sous mon index droit le long de la poignée de la canne :
comme ça il me suffit de serrer la poignée une fois la soie tirée par la main gauche pour ferrer sans laisser de mou.

Deux passages, trois passages et mon poisson qui monte toujours, mais pas sur mon artificielle !
En désespoir de cause, j’humecte avec ma salive le bas du cul de canard, histoire de faire pêcher mon « pompon »
plus bas dans la pellicule de surface …

1er passage et c’est « bingo » ! Le gobage et le ferrage réflexe qui va bien !!!
Elle est au bout et je sens tout de suite que ça n’est pas un poisson de 30-35 cm comme d’habitude !
Elle me gratifie d’un démarrage vers l’amont sur 5-6m que je ne peux qu’accompagner

J’en ai d’ailleurs presque tout de suite la confirmation, puisque je la vois
quand elle me fait une jolie chandelle à 10-12 bons mètres de moi.

Curiosité supplémentaire, alors que les autres cherchent plutôt à regagner leur « chave »
dans une des berges creuses, celle-ci décide de dévaler à tout vitesse vers moi, me passant entre les jambes !!!

Je suis empêtré dans ma soie qui traîne dans l’eau alors que j’essayais désespérément de garder le contact,
avec un poisson qui m’a filé entre les jambes … Pfff …

Et pourtant, il se passe un truc bizarre : ça me secoue le gilet.

En fait, Madame s’est embarqué entre mes jambes certes, mais elle s’est emmaillotée au passage
dans le filet de la raquette que je traîne derrière moi, accrochée à un anneau placé au col de mon gilet (d’où les secousses).

Je vous passe les détails de la sortie de l’eau avec un poisson gigotant entre les jambes,
sans compter les nombreuses boucles de soie autour des jambières du wadders,
j’ai quand même réussi à remonter sur la berge sans perdre ni le poisson, ni prendre de bain
(j’ai un peu embarqué d’eau tout de même …)

Je suis le « roi du monde » pendant 3-4 minutes, contemplant mon poisson.
C’est d’ailleurs le premier (et le dernier) gardé sur ce parcours :


51 cm pour 1 kg 650 pour notre plus grand plaisir gustatif, à ma mère et moi.


Ha oui, une dernière chose : le fameux "V", poste de chasse de cette fario était constitué d'un bidon métallique rectangulaire
de couleur blanc et rouge marqué "Castrol" et ... d'un morceau d'onduline appuyé dessus face au courant !!!


Dernière édition par Jibé le Dim 14 Déc 2008 - 22:58, édité 1 fois
avatar
Jibé
Tête de bois

Date d'inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par jeje le Dim 14 Déc 2008 - 17:19

tiens cette histoire me dit quelque chose Very Happy
avatar
jeje
LE PARISIEN

Date d'inscription : 31/08/2006

http://www.lemondedelatruite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Yohan le Dim 14 Déc 2008 - 17:40

encore un super récit ! Merci Very Happy
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par MARAUD le Dim 14 Déc 2008 - 18:01

aux innocents les mains pleines! Laughing
merci ,pour ce vivant récit!
avatar
MARAUD
dédé je suis ta conscience

Date d'inscription : 28/01/2008

http://skydrive.live.com/home.aspx?wa=wsignin1.0&sa=81616687

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Xavier le Dim 14 Déc 2008 - 21:44

hola, faut en garder pour le TER3 Very Happy
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Invité le Dim 14 Déc 2008 - 22:07

Vi, vi, c'est farpait tout ça ! Merci encore, cap de fusta ! Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par dede le Dim 14 Déc 2008 - 22:40

prenant a lire , merci jibé Wink
avatar
dede
maraud t'as pas de conscience

Date d'inscription : 27/01/2008

http://dedbond.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Jibé le Dim 14 Déc 2008 - 22:55

ok content que ça plaise. Je retournerai peut être voir cette année si ses sœurs
sont encore là ... peut-être ... à condition que je puisse de nouveau faire du wadding
(et de toutes façons pas tout seul Wink )

Pour le TER3 : maman prof de français retraitée corrigera les fautes et les accords de ce texte,
comme elle l'a déjà fait depuis sur le précédent récit.
avatar
Jibé
Tête de bois

Date d'inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par amerigo le Lun 15 Déc 2008 - 0:42

Me serait bien vu de tenter cette belle en sèche moi aussi bounce

Merci Jibé.
avatar
amerigo
L'americano breton / PING

Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par jeje le Lun 15 Déc 2008 - 11:44

je ferai du wading pour toi et toi tu ecriras l'histoire Wink
avatar
jeje
LE PARISIEN

Date d'inscription : 31/08/2006

http://www.lemondedelatruite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Jibé le Lun 15 Déc 2008 - 12:39

jeje a écrit:je ferai du wading pour toi et toi tu ecriras l'histoire Wink
correction : je ferais du wadding avec toi Very Happy (j'ai déjà fait autre fois)
avatar
Jibé
Tête de bois

Date d'inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi, ma belle ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum