L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Message par Canasta le Lun 7 Mar 2016 - 21:16

« On dirait un fanatique,
De la cause halieutique,

Avec sa belle canne et

Son moulinet.

Mais s'il pêche, c'est pour rire,

Et l'on peut être certain

Que jamais sa poêle à frire

Vit le plus menu fretin.


La pêche, à ce qu'on raconte,

Pour lui n'est en fin de compte
,
Qu'un prétexte, un alibi –
On connaît pis –

Un truc, un moyen plausible,

De fuir un peu son chez-soi,

Où sévit la plus nuisible

Des maritornes qui soient.


Avec une joie maligne,

Il monte au bout de sa ligne

Tout un tas d'objets divers :

Des bouts de fer,

Des paillassons, des sandales,

Des vieilles chaussettes à clous,

Des noyés faisant scandale

Aussitôt qu'on les renfloue.


Si, déçu par une blonde,

Pensant faire un trou dans l'onde,

Tu tiens plus à te noyer

Qu'à te mouiller,

Désespéré, fais en sorte

D'aller piquer ton plongeon,

De peur qu'il ne te ressorte,

A l'écart de son bouchon.


Quand un goujon le taquine,

Qu'un gardon d'humeur coquine

Se laisse pour badiner

Hameçonner,

Le bonhomme lui reproche

Sa conduite puérile,

Puis à sa queue il accroche

Un petit poisson d'avril.


Mais s'il attrape une ondine,

L'une de ces gourgandines,

Femme mi-chair mi-poisson,

Le polisson – 
Coup de théâtre – dévore

Tout cru le bel animal :

Une cure de phosphore,

Ça peut pas faire de mal.
...

Quand il mourra,quand la Parque

L'emmènera dans sa barque,

En aval et en amont,

Truites, saumons,

Le crêpe à la queue sans doute,

L'escorteront chagrinés,

Laissant la rivière toute

Vide, désempoissonnée.
..

Lors, tombés dans la disette,

Repliant leurs épuisettes,

Tout penauds, tout pleurnicheurs,

Les vrais pêcheurs

Rentreront chez eux bredouilles

Danser devant le buffet,

Se faisant traiter d'andouilles

Par leur compagne....

Bien fait ! »


Texte de Georges Brassens


Dernière édition par Canasta le Mar 8 Mar 2016 - 9:29, édité 1 fois
avatar
Canasta

Date d'inscription : 14/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Message par MARAUD le Lun 7 Mar 2016 - 23:44

ok
avatar
MARAUD
dédé je suis ta conscience

Date d'inscription : 28/01/2008

http://skydrive.live.com/home.aspx?wa=wsignin1.0&sa=81616687

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Message par ALAIN 12 le Mar 8 Mar 2016 - 0:08

Canasta, tu m'épates....
Décris nous ton ouverture....
avatar
ALAIN 12

Date d'inscription : 20/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Message par Canasta le Mar 8 Mar 2016 - 9:19

Alain, G.B ne sont pas mes initiales (hélas), je n’ai pas son talent !!
C’est un des textes de Georges Brassens, découverts après sa mort, et mis en musique par son ami Bertola.

https://www.youtube.com/watch?v=xyDPtb-2Y-0

1/ Repérage :


Mon ouverture se fera sur le Tarn, en aval de Florac.
J'ai repéré un parcours interessant, qui alterne forts débits avec une bellee profondeur, et des zones plus calmes. Terrain de jeu idéal pour jouer largement avec les dérives, les plombées, ultimes réglages avant la saison.

Derrière ces schistes, qui semblent représenter l'ultime frontière des eaux froides et acides du Tarn avant de se confondre dans son profil calcaire, il y a une puissante et profonde veine d'eau, où coule une eau glaciale qui abrite, je suis sûr, parmi les plus beaux spécimen de cette rivière ! drunken


2/ Le gardien des lieux

Comme rien n'est jamais facile dans la vie, il s'avère que pour accéder à ce parcours, il faut traverser une propriété privée, où siège un cerbère, terrifiant chien de garde, qui empêche à toute âme de pêcheur farouche, d'atteindre la veine d'eau magique...

Note à moi-même : Bien que sa morphologie, et son pelage noir comme les ténèbres, se rapprochent plus de ceux d'un ours que de ceux d'un chien, ne pas oublier de remplir ma besace de saucisses au cas où l'animal ne se nourrirait pas uniquement de truites sauvages



La suite après l'ouverture Smile

@+ tlm !
avatar
Canasta

Date d'inscription : 14/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insoutenable légereté du pêcheur du dimanche...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum