impact de la pêche

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Patrick74 le Lun 23 Mar 2015 - 21:55

et quand tu arrêtes de pêcher elle ressortent miraculeusement Arrow
faut être sérieux, soit ces rivières ne sont pas des "rivières a truites" soit quelques choses a changé et elle ne sont plus conforme, mais ce que tu décris est pour moi tout sauf naturel Arrow
de toute façon peut d'habitats rime presque obligatoirement avec peu de poissons Arrow

Patrick74
grandes zoreilles 2

Date d'inscription : 03/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Pere castor le Lun 23 Mar 2015 - 22:45

@Patrick74 a écrit:et quand tu arrêtes de pêcher elle ressortent miraculeusement Arrow
faut être sérieux, soit ces rivières ne sont pas des "rivières a truites" soit quelques choses a changé et elle ne sont plus conforme, mais ce que tu décris est pour moi tout sauf naturel Arrow
de toute façon peut d'habitats rime presque obligatoirement avec peu de poissons  Arrow


Plus conforme a quoi ?
c'est quand même un peux plus complexe que tout va bien ou rien ne va plus.
le gris existe...........

En France des milliers de kilomètres de rivière marche mal due évidement au pression mais peuvent encore donner du plaisir aux pêcheurs si on ne tirent pas trop ou pas du tout sur la corde. C'est ce que Manu à je pense voulu démontrer par son "expérience".

 soit quelques choses a changé
Pas sur qu'il existe une seul rivière en France ou rien n'as changé, j'suis même sur du contraire Wink
avatar
Pere castor

Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Pechadou le Lun 23 Mar 2015 - 22:55

@Patrick74 a écrit:et quand tu arrêtes de pêcher elle ressortent miraculeusement Arrow
faut être sérieux, soit ces rivières ne sont pas des "rivières a truites" soit quelques choses a changé et elle ne sont plus conforme, mais ce que tu décris est pour moi tout sauf naturel Arrow
de toute façon peut d'habitats rime presque obligatoirement avec peu de poissons  Arrow

T'as tout compris: en fait on veut tirer des conclusions à partir de données incohérentes.
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par lamicheric le Lun 23 Mar 2015 - 23:10

Oui le gris existe bien sûr, une rivière avant d'être complètement dégradée passe bien souvent par différents stades d'altération, là ou je ne suis pas d'accord avec Manu c'est que ce n'est pas en accusant la pêche que l'on va résoudre les problèmes de qualité des milieux c'est même l'inverse. En divisant les pêcheurs, en combattant les faux problèmes, on gaspille son énergie.....
avatar
lamicheric

Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par milou le Lun 23 Mar 2015 - 23:49

@clarée a écrit:L'exemple de la réserve montre que l'on pourrait avoir une pêche beaucoup plus intéressante avec le même milieu.

Plus intéressant c'est relatif,... moi tripatouiller des poissons, les stresser, les secouer, les sortir de l'eau pour les mesurer, les prendre en photos, les remettre ensuite à l'eau juste pour le plaisir très honnêtement ça ne m'intéresse absolument pas. C est en toute honnêteté, et si je dois passer pour un viandard tant pis, que je ne trouve plus aucun goût à la pêche si je sais que je pêche juste pour jouer... Ca m'arrive souvent, quand j'ai atteint le quotat... dès 8h du mat... pas à chaque fois quand même...
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Pere castor le Mar 24 Mar 2015 - 0:01

@milou a écrit:
@clarée a écrit:L'exemple de la réserve montre que l'on pourrait avoir une pêche beaucoup plus intéressante avec le même milieu.

Plus intéressant c'est relatif,... moi tripatouiller des poissons, les stresser, les secouer, les sortir de l'eau pour les mesurer, les prendre en photos, les remettre ensuite à l'eau juste pour le plaisir très honnêtement ça ne m'intéresse absolument pas. C est en toute honnêteté, et si je dois passer pour un viandard tant pis, que je ne trouve plus aucun goût à la pêche si je sais que je pêche juste pour jouer... Ca m'arrive souvent, quand j'ai atteint le quotat... dès 8h du mat... pas à chaque fois quand même...


Je respecte ce point de vue 
mais si le milieu ne produit pas beaucoup plus que juste ce qu'il faut pour préserver les pop sauvage on fait quoi?
la seul solution que ça laisse s'est donc on pêche pour manger ou personne pêche ?
avatar
Pere castor

Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Pere castor le Mar 24 Mar 2015 - 0:09

@lamicheric a écrit:Oui le gris existe bien sûr, une rivière avant d'être complètement dégradée passe bien souvent par différents stades d'altération, là ou je ne suis pas d'accord avec Manu c'est que ce n'est pas en accusant la pêche que l'on va résoudre les problèmes de qualité des milieux c'est même l'inverse. En divisant les pêcheurs, en combattant les faux problèmes, on gaspille son énergie.....


Le titre et surtout la conclusion était surement volontairement polémique.

mais dans le principe en quoi le fait de parler de réserve ou de no kill est une façon de diviser les pêcheurs ?
avatar
Pere castor

Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par tangaraf le Mar 24 Mar 2015 - 7:34

@lamicheric a écrit:Oui le gris existe bien sûr, une rivière avant d'être complètement dégradée passe bien souvent par différents stades d'altération, là ou je ne suis pas d'accord avec Manu c'est que ce n'est pas en accusant la pêche que l'on va résoudre les problèmes de qualité des milieux c'est même l'inverse. En divisant les pêcheurs, en combattant les faux problèmes, on gaspille son énergie.....


Tout à fait d'accord... une bonne pollution sera toujours pire que les viandards...

à Milou: quand tu va à la pêche 3x par an, tu peux le faire ton quota(à t'as du cul de tomber sur les "bons jours" ou tu mailles juste à 23cm (et là, tu les farcies pour quelles soient un peu plus consistantes); et quand tu commence à y aller 3 fois par mois, et que tu fais ton quotas à chaque fois, ben tu commence à réfléchir sur tes prélèvements (surtout si tu pêche les mêmes rivières), pis après quand t'y va 3x par semaine, ben la , tu relâche du poisson car tu vas tout garder surtout si tu pêche des rivières de moins de 1m... (je pensais un peu comme toi quand j'ai repris la pêche...).

Pour en revenir au sujet; je connais un rivière drômoises fort réputée, où auparavant, il y avait une réserve "tournante" qui changeait tout les 2 ans (si mes souvenirs sont bons), çà permettait à ses secteurs de souffler et de tirer les pyramides des âges vers le haut (en sachant que c'est une rivière riche en microfaune, donc fort potentiels de développement pour les reproductions et les reproducteurs); maintenant que ces réserves sont levés; il existe bien sûr toujours de beaux poissons mais leur nombre se réduit; résultat des dernières pêches électriques. En même temps, la population se portent quand même bien et pas besoin d'alevinage de soutien.
Moi, j'aime bien ce principe.
avatar
tangaraf

Date d'inscription : 30/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mar 24 Mar 2015 - 21:38

J' ai appris à pêcher sur ces parcours, ici on ne vise pas le quotat mais un poisson, une fois les poissons faciles pris(en deux semaines), on n'a plus une touche jusqu'en juin donc il n'y a plus de pêcheurs. En agissant comme ils le font les pêcheurs ne mettent pas en danger les truites mais la pêche elle même.
Le milieu n'est que peu améliorable faut arrêter de rêver, on peut lutter contre les barrages, les pollutions industrielles mais pas contre la pollution agricole et domestique, il faut donc faire avec ce que l'on a..
Moi cela m'arrange un parcours pour moi tout seul mais ce n'est pas ça qui fera avancer la pêche. Les jeunes sont demandeurs chez nous de parcours avec des truites sauvages, on pourrait en proposer mais pour l'instant on leur propose surtout de faire des capots.

Ce que je voulais souligner c'est qu'à ma grande surprise ma rivière qui traverse des villages et des champs pouvait encore produire beaucoup de poissons, franchement je n'aurais jamais crû que c'était encore possible vu la disparition progressive des poissons sur les parcours pêchés, je n'aurais pas penser que l'impact des prélèvements était si important, après on en conclut ce que l'on veut 

d'ailleurs je n'ai encore jamais trouvé de comparaison de peuplement réserve /parcours pêchés, je me demande bien pourquoi.....
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mar 24 Mar 2015 - 21:50

@Pechadou a écrit:
@Patrick74 a écrit:et quand tu arrêtes de pêcher elle ressortent miraculeusement Arrow
faut être sérieux, soit ces rivières ne sont pas des "rivières a truites" soit quelques choses a changé et elle ne sont plus conforme, mais ce que tu décris est pour moi tout sauf naturel Arrow
de toute façon peut d'habitats rime presque obligatoirement avec peu de poissons  Arrow

T'as tout compris: en fait on veut tirer des conclusions à partir de données incohérentes.

comparaison simple réserve ancestrale/pas réserve le reste blabla

il y a une etude de la fédé de haute savoie qui montre que dans les réserves il y a deux à cinq fois plus de truites maillées qu'ailleurs pour moins de truitelles, ils appellent cela cela une structure non conforme, mort de rire....

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0CC4QFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.pechehautesavoie.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F01%2FNote_technique_structure_taille_truites.pdf&ei=I9MRVZWFLabj7QbXvIG4Dw&usg=AFQjCNEpURc9g-neLFUCQkf6dEyy4HdZ1w&bvm=bv.89184060,d.ZGU

ce pourcentage me semble en adéquation avec ce que j'ai pu voir dimanche, quand il y a peu de truites 5 fois moins cela fait mal
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Yohan le Mar 24 Mar 2015 - 22:25

Juste un truc comme ça, si un parcours est bastonné à fond et qu'on arrive à buter tout ce qui dépasse la TLC, on va virer les plus gros spécimens. Donc la biomasse (masse d'être vivant sur une surface donnée) va se répartir sur les individus restant = les plus petits.

Si la biomasse est de 30kg à l'hectare (chiffre arbitraire) on peut avoir soit 60 truites de 500g soit 150 truites de 200g.

Conclusion, plus on tue de truites, plus il y en a dans la rivière !

ça c'est vrai sur un milieu fonctionnel. Dans un milieu qui marche pas, ben tu prends tout jusqu'à l'alevinage suivant.
Donc le facteur limitant est bien le milieu et pas les pêcheurs !
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mar 24 Mar 2015 - 22:30

@Yohan a écrit:Juste un truc comme ça, si un parcours est bastonné à fond et qu'on arrive à buter tout ce qui dépasse la TLC, on va virer les plus gros spécimens. Donc la biomasse (masse d'être vivant sur une surface donnée) va se répartir sur les individus restant = les plus petits.

Si la biomasse est de 30kg à l'hectare (chiffre arbitraire) on peut avoir soit 60 truites de 500g soit 150 truites de 200g.

Conclusion, plus on tue de truites, plus il y en a dans la rivière !

ça c'est vrai sur un milieu fonctionnel. Dans un milieu qui marche pas, ben tu prends tout jusqu'à l'alevinage suivant.
Donc le facteur limitant est bien le milieu et pas les pêcheurs !
regarde l'étude plus haut

c'est simpliste yohan

comme dit père castor il existe du gris, des cours d'eau qui ont des zones fonctionnelles et des zones non fonctionnelles, on les trouve dans la zone à ombres ..sur ces cours d'eau la pyramide des âges n'est pas celle que tu trouves sur un parcours de montagne pêché  elle semble plus proche de celle que tu vas trouver dans un cours d'eau en réserve car les truitelles ne sont pas dans un milieu qui leur est très favorable, il ya des chevesnes, des vairons, parfois des perches et quelques brochets; l'eau chauffe....

après il parait logique en effet qu'il y ait au moins un peu plus de truitelles dans le parcours pêché mais en l'occurence c'est faux, on est arrivé à un tel manque de géniteurs que cela ne fonctionne apparemment pas
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par lamicheric le Mar 24 Mar 2015 - 23:39

@clarée a écrit:

après il parait logique en effet qu'il y ait au moins un peu plus de truitelles dans le parcours pêché mais en l'occurence c'est faux, on est arrivé à un tel manque de géniteurs que cela ne fonctionne apparemment pas

si c'est une zone à ombre comme tu le dis plus haut, tu penses pas que le problème vient plus certainement de là que du manque de géniteurs  Question
avatar
lamicheric

Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mer 25 Mar 2015 - 12:36

et alors on fait quoi on met des glaçons

encore une fois regardez l'étude de haute savoie c'est très parlant

bon j'attends d'autres études car une ne suffit pas
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Yohan le Mer 25 Mar 2015 - 13:56

@clarée a écrit: il ya des chevesnes, des vairons, parfois des perches et quelques brochets; l'eau chauffe....


Quand tu me dis ça, je pense qu'il n'y a pas besoin de chercher 1000ans pourquoi il n'y a pas de truites..

après il parait logique en effet qu'il y ait au moins un peu plus de truitelles dans le parcours pêché mais en l'occurence c'est faux, on est arrivé à un tel manque de géniteurs que cela ne fonctionne apparemment pas

La TLC est censée préserver les truites jusqu'à ce qu'elles se soient reproduit au moins une fois donc dans l'absolue, si la TLC est correctement fixée, il a forcément suffisamment de géniteurs.

et alors on fait quoi on met des glaçons ?

Non, on pêche le brochet ou on met des TAC qui supportent l'eau chaude.

Les farios dans l'eau chaude, c'est comme faire pousser des palmiers à 2000m d'altitude, ça a rien a foutre là !
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par 74phil le Mer 25 Mar 2015 - 17:11

@clarée a écrit:
@Pechadou a écrit:
@Patrick74 a écrit:et quand tu arrêtes de pêcher elle ressortent miraculeusement Arrow
faut être sérieux, soit ces rivières ne sont pas des "rivières a truites" soit quelques choses a changé et elle ne sont plus conforme, mais ce que tu décris est pour moi tout sauf naturel Arrow
de toute façon peut d'habitats rime presque obligatoirement avec peu de poissons  Arrow

T'as tout compris: en fait on veut tirer des conclusions à partir de données incohérentes.

comparaison simple réserve ancestrale/pas réserve le reste blabla

il y a une etude de la fédé de haute savoie qui montre que dans les réserves il y a deux à cinq fois plus de truites maillées qu'ailleurs pour moins de truitelles, ils appellent cela cela une structure non conforme, mort de rire....

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0CC4QFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.pechehautesavoie.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F01%2FNote_technique_structure_taille_truites.pdf&ei=I9MRVZWFLabj7QbXvIG4Dw&usg=AFQjCNEpURc9g-neLFUCQkf6dEyy4HdZ1w&bvm=bv.89184060,d.ZGU

ce pourcentage me semble en adéquation avec ce que j'ai pu voir dimanche, quand il y a peu de truites 5 fois moins cela fait mal

Il n'est pas fait mention de non conformité dans le document que tu cites, mais de déséquilibre par rapport à une fréquence moyenne standard (FMS) du département : tu as mal compris ce qu'est la FMS.

La FMS n'est pas la référence absolue pour statuer sur la santé d'une population, il s'agit de la moyenne des structures observée dans l'ensemble des populations fonctionnelles du département (c'est à dire en bonne santé et non alevinées), en enlevant les poissons de moins de 13 cm afin de gommer la variabilité interannuelle du recrutement naturel.

Le but est justement d'éviter les fausses interprétations de résultats en terme de conformité pour des raisons telles que  : station située en réserve de pêche, parcours spécifique ou no-kill, station très apicale, station en limite de zone à truite...

Ces stations diffèrent en terme de structure de la majeure partie des populations fonctionnelles observées (qui chez nous sont majoritairement en zone à truite, sont soumises à la pêche avec un quota à 5 poissons et une maille à 25 cm), mais n'en sont pas moins conformes et fonctionnelles. En gros, le facteur explicatif du décalage au standard n'est pas une perturbation affectant le fonctionnement biologique de la population, mais un fait environnemental (au sens large d'environnemental : en lien avec des facteurs naturels, en lien avec un type de gestion particulier...). Or, dans certaines études locales, ces structures de populations particulières était interprétées comme un dysfonctionnement, ce qui est faux et peut conduire à la mise en place de mesures sans intérêt, d'où la rédaction de ce document à portée très locale pour ce qui est des données chiffrées (le principe est transposable, pas les graphiques qui sont valables uniquement chez nous).

74phil

Date d'inscription : 20/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Pere castor le Mer 25 Mar 2015 - 18:22

@Yohan a écrit:

Non, on pêche le brochet ou on met des TAC qui supportent l'eau chaude.

Les farios dans l'eau chaude, c'est comme faire pousser des palmiers à 2000m d'altitude, ça a rien a foutre là !

Dans ce cas Les farios étaient la bien avant que l'homme ne soit installer sur la vallée

Alors tes remarques a la c.. tu peux te les garder parce que c'est chez moi et que je suis pas près à accepter qu'on parle de ces beaux poissons sauvages avec une tel grossièreté merde ! Crying or Very sad
avatar
Pere castor

Date d'inscription : 09/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Yohan le Mer 25 Mar 2015 - 20:29

T'as tes règles ou quoi ?

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à dire qu'il est normal qu'il y ait peu de truites dans une zone où il y a des becs et une température élevée...
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par stephlimousin le Mer 25 Mar 2015 - 20:41

Le problème depuis le départ est que l'on parle de milieux totalement différents: la rivière de plaine de côte d'or n'est pas le torrent alpin, pas le cours d'eau de piedmont du massif du milieu, ni le gave pyrénéen etc-----.
Chacun de ces biotopes connait ses propres facteurs limitants naturels, et ses propres pressions anthropiques qui peuvent être fort différentes, d'où une incompréhension lorsqu'on parle halieutisme, puisque automatiquement, celui ci devra être adapté à ces différents milieux, et les perturbations rencontrées.
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mer 25 Mar 2015 - 21:32

merci steph

l'objectif de ce post est de faire réfléchir certains mais cela parait compliqué ils sont trop arc bouté sur une position pré établie

ce genre de rivière a encore un autre problème, il faudrait une maille à 35 mais l'habitude de la maille à 25 est prise depuis trop longtemps, il aurait fallu réagir il y a 30 ans.

Autre chose il y a des cycles, une fois tous les 4 ou 5 ans il y a une repro exceptionnelle, il faudrait pouvoir la protéger jusqu'à la prochaine.

Comme dit plus haut

soit on protège ces poissons de souche autochtone très correcte(bien meilleure que dans beaucoup de cours d'eau dit à truite )

soit on reste comme ça et on ne prend rien

soit on fait comme dans beaucoup de régions à truites, on alevine et on transforme les zébrées en truite lambda 

après avoir vu ce que pouvait donner une réserve je trouve dommage de ne pas protéger ce genre de cours d'eau tant qu'il en est encore temps, la plupart des pêcheurs pourrait y gagner et tant pis si l'on ne peut plus manger trois truites dans l'année.Avec assez de linéaire on pourrait faire des réserves tournantes mais pour l'instant c'est compliqué
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par clarée le Mer 25 Mar 2015 - 21:39

@Yohan a écrit:T'as tes règles ou quoi ?

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à dire qu'il est normal qu'il y ait peu de truites dans une zone où il y a des becs et une température élevée...
il y a peu de truites sauf dans la réserve d'ou mon problème c'est la même eau en plus il n'y a à cet endroit qu'une petite partie du débit....
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par dede le Mer 25 Mar 2015 - 22:56

@clarée a écrit:merci steph

l'objectif de ce post est de faire réfléchir certains mais cela parait compliqué ils sont trop arc bouté sur une position pré établie

ce genre de rivière a encore un autre problème, il faudrait une maille à 35 mais l'habitude de la maille à 25 est prise depuis trop longtemps, il aurait fallu réagir il y a 30 ans.





tu crois a ton truc manu, c'est bien, mais n'essaye pas de dire qu'on a tord et qu 'on est têtu, pour moi c'est toi qui est dans l'erreur mais tu as le droit d'y croire par contre pour nous convaincre tu va avoir du mal.
quand je lis ce qui est en gras ça me fais rire doucement a moins que la maturité sexuelle soit a 35 mais si c'était le cas, la maille serait a 35 car c'est la lois.
avatar
dede
maraud t'as pas de conscience

Date d'inscription : 27/01/2008

http://dedbond.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Djih3m31 le Jeu 26 Mar 2015 - 1:15

Si la question initiale est de savoir si la pêche à un impact sur la population, il faut vraiment que le contribuable ait de la tune à gâcher pour étudier une évidence.
Il suffit de voir ne serait-ce que le différence de population entre un parcours au bord de la route et sur des parcours plus difficilement accessibles.
Il suffit de se pencher sur un pont dans une réserve ou un no-kill pour voir de gros poissons.
Personnellement je n'ai aucun engagement dans une association, mais je me permet de dire, que si l'on veut du poisson sauvage, des parcours publics entretenus (j'entends par là des rivières fonctionnelles). ce n'est pas 95€ que coûterais la carte.

Le problème, à mon sens, c'est que l'on cherche à vendre la pêche, et comme tout marché, il y a la demande et la ressource. La ressource étant déjà dans une situation de pénurie, j'ai du mal à adhérer à la pêche "tourisme/loisir", qui implique l'apport de viande.

Par ailleurs, si Milou considère que la pêche n'a plus de sens dès lors que son quota est atteint à 8h... D'un côté je l'admire (ça ne m'est jamais arrivé), mais quand il nous explique qu'une fois le quota atteint il n'a plus d'intérêt à la pêche... J'ai du mal à considérer que l'on parle de la même chose...

Il est toujours parfait de dire que le problème ne vient pas de la pression de pêche, mais d'un milieu non fonctionnel. Et j'adhère totalement aux actions qui ont été initiées par les différents membres du site. Néanmoins, tant que l'on pourra prélever 10 truites de 20cm (elles grandissent généralement dans le panier) dans une petite rivière/ruisseau.


Je préfère avoir la chance de profiter de rivières qui vivent que de berges surpeuplées....
avatar
Djih3m31

Date d'inscription : 15/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par tangaraf le Jeu 26 Mar 2015 - 7:35

moi, dans l'idéal, je suis plutôt de l'avis de clarée; tout est question d'éducation... c'est comme les truites qui grandissent dans le panier...
Dans la Drome et l'Isère, la maille officielle est à 23 cm, mais y a bien longtemps que j'ai maille plus, si t'as le doute , tu rejettes comme çà je me dis qu'elle pourra toujours se reproduire une fois de plus dans la rivière (même si maintenant je sais (grâce à TER) que j'ai rejeté des grosses daubes d'hybrides ou atl).

L'impact de la pêche en lui même, dans l'absolu; il ne devrait pas y en avoir de néfaste. Il faut plutôt voir les pécheurs comme des sentinelles des milieux aquatiques....Depuis que j'ai repris la pêche, j'observe plus de pêcheurs respectueux de la ressource (en prélèvement raisonné ou en pas de prélèvements du tout que de viandards retournant à la voiture pour poser leur 6 truites dans la glacière et retourner à la riviere!) et je pense que la majorité sur ce forum sont dans la première catégorie que dans la deuxième Wink .
avatar
tangaraf

Date d'inscription : 30/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par flyman30 le Jeu 26 Mar 2015 - 8:51

@clarée a écrit:Avec assez de linéaire on pourrait faire des réserves tournantes mais pour l'instant c'est compliqué

C'est plus que compliqué....
En effet il faut avoir les droits de pêche sur tout ces linéaires, donc rechercher les propriétaires, leur expliquer le bien fondé de la démarche, la faire accepter et enfin les faire signer !
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par milou le Jeu 26 Mar 2015 - 9:41

@Djih3m31 a écrit:
Par ailleurs, si Milou considère que la pêche n'a plus de sens dès lors que son quota est atteint à 8h... D'un côté je l'admire (ça ne m'est jamais arrivé), mais quand il nous explique qu'une fois le quota atteint il n'a plus d'intérêt à la pêche... J'ai du mal à considérer que l'on parle de la même chose...
Salut,
Euh c'était de l'humour pour cette histoire de quotat à 8h (moi non plus ça ne m'arrive pas!)... Par contre oui, si je pêche en sachant que je ne prélèverai rien, que je pêche juste pour jouer, que je tue des vers de terre, risque la vie des truitelles, risque d'écraser les cuquets, emmerde les poissons, etc. juste pour m'amuser... alors j'ai effectivement des scrupules avec moi-même, je trouve ça très égoïste, fadasse, limite sadique... Tu me diras que leur tordre le cou et les passer à la poële c'est tout aussi égoïste et cruel mais pour moi y'a une finalité plus sincère, plus honnête dans la démarche on va dire. Et ce point de vue j'aimerai bien que tous les défenseurs du no-kill le considèrent...
Après effectivement on ne parle peut-être pas de la même chose, va savoir.
avatar
milou

Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: impact de la pêche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum