restauration

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

restauration

Message par stephlimousin le Mer 15 Oct 2014 - 21:22

On planche actuellement au sein de notre APPMa, a la remise en état d'un ruisseau affluent de la vienne. En premier lieu il a été décidé de suivre tout le linéaire, afin d'eliminer les obstacles à la remontée des truites. Dans ce cadre, on compte eliminer tous les embacles infranchissables ( comme celui-ci )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans un second temps, on souhaite restaurer des zones de frayères ensablées ( le sable viendrait de la présence de 2 plans d'eau en amont + enresinement excessif et eventuellement un peu de piétinage de bétail.)
La technique retenue serait celle du soufflage ( à l'aide d'un souffle-feuilles thermique, on enlève la pellicule de sable recouvrant les graviers, si nécessaire on procède à un ajout, avec la granulométrie requise)

Est-ce que certains d'entre vous, oeuvrant au sein des appma ont déjà utilisé ce procédé Question . Si oui, avec quels résultats  Question.

Dans tous les cas, je ne pense pas que le procédé puisse être néfaste, mais nous ne disposons d'aucune étude sur le ruisseau ( en tant que pêcheur, on y prend des truites de toutes les tranches d'âge, preuve d'une repro existante et certaine)

Donc avant d'engager un peu d'argent et de temps de bénévoles, je souhaiterais vos avis sur la question  ok
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par MARAUD le Mer 15 Oct 2014 - 21:29

La technique retenue serait celle du soufflage ( à l'aide d'un souffle-feuilles thermique, on enlève la pellicule de sable recouvrant les graviers, si nécessaire on procède à un ajout, avec la granulométrie requise)

Suspect tu ne fais pas que déplacer le problème de quelques mètres vers l'aval avec cette technique? scratch
avatar
MARAUD
dédé je suis ta conscience

Date d'inscription : 28/01/2008

http://skydrive.live.com/home.aspx?wa=wsignin1.0&sa=81616687

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par MinRo le Mer 15 Oct 2014 - 21:49

Peut pas te dire...mais ne gagnerais tu pas de temps à faire des "frayères artificielles" comme nous l'avez montré un membre du forum Yemada si je me souviens bien Je m\'interroge ...mais bon comme dis Maraud il vaudrait mieux éliminé la cause de l'ensablement des frayères avant
avatar
MinRo

Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par stephlimousin le Mer 15 Oct 2014 - 21:56

oui, mais le soufflage s'effectue uniquement sur les zones de frayères potentielles (qui ne sont pas si nombreuses et facilement identifiables sur nos secteurs), le sable se deposera en aval sur des zones pas forcément porteuses. Je mets ce sujet en avant, car je n'ai pas trouvé d'études parlantes sur le sujet. ( et ne suis pas même certain du bien fondé de nos actions)
Et pour pouvoir prétendre à une gestion patrimoniale totale sur nos secteurs, nous n'avons que 2 leviers d'action: établir une libre circulation totale du poisson sur le secteur, s'assurer que tous les affluents remplissent leur rôle de ruisseaux pépinières.
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par lolo24 le Mer 15 Oct 2014 - 22:01

Dans le cadre de la restauration de ce ruisseau la sorti des embacles infranchissables est une bonne chose, pour ce qui est du traitement du sable sur les frayères n'est il pas plus judicieux si tu as des fonds à mettre en place d'accompagner les éleveurs dont le bétail piétinent le lit vers un aménagement d'abreuvoirs hors lit (système de pompe mécanique activé par le bétail, abreuvoir alimenté par gravitation par l'eau du ruisseau). J'avais bossé sur des chiffrage de ce genre d'aménagement pour le PNR Périgord Limousin sur la tête de bassin de la Dronne. 
Aider à la mise au norme des étangs si ils ne sont pas trop nombreux comme tu as l'aire de le dire dans ton post(mise en place de moine et de bassin de sédimentation en sorti de pêcherie). Si c'est sur le territoire du PNR Millevache, ils peuvent peut être d'épauler dans cette démarche Je m\'interroge
Pour ce qui est de l'enrésinement en bord de rivière, une bonne doc a été faite sur la rivière et la sylviculture(septembre2014) par l'onema limousin,le pnr millevache/perigord limousin, service de l'eau DDT87/19 et certains professionnels de la filiere bois qui conseillent et sensibilisent sur les bons usages en bordure de rivière super . Les choses et les mentalités évoluent positivement de ce coté, je trouve.  Pour info dans un cadre natura2000 sur un secteur du département de la dordogne, les propriétaires de peuplement résineux en bord de rivière seront aidés pour enlever les deux lignes de plantations de bord de cours d'eau afin de laisser se réinstaller une rypisylve digne de ce nom.
Ensuite, on peut compter sur la capacité du ruisseau à sa capacité d'autoépuration.
avatar
lolo24

Date d'inscription : 13/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par stephlimousin le Mer 15 Oct 2014 - 22:32

super, merci lolo, en fait, perso, je pense que l'ensablement du secteur est surtout dû à l'enrésinement du secteur, mais pas forcement sur les berges. Il faut le voir à l'echelle du bassin versant, ainsi les 2 rangs rasés en bordure par les sylviculteurs ne servent à rien. Si quelques dizaines d'ha sont rasés quelques centaines de m d'ans l'aire du bassin versant, à la moindre forte précipitation, un phénomène de ravinement, suivi de dépot de sédiments va se produire sur le ruisseau
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par lamicheric le Mer 15 Oct 2014 - 23:05

Avez-vous fait un état des lieux préalable, notamment un indice truite ?

le retrait des embâcles doit se limiter aux plus problématiques, ils font partie du cours d'eau et participent à son bon fonctionnement

Pour l'ensablement, il faut traiter le problème à la source, si ruisseau a un problème lié au colmatage, le nettoyage des frayères restera certainement inefficace car le substrat n'abrite pas que les œufs mais aussi toute la faune benthique, source de nourriture des truites... Un substrat colmaté est un substrat qui ne produit pas et par conséquence une production de truite médiocre
avatar
lamicheric

Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par Yohan le Jeu 16 Oct 2014 - 7:06

Et si le sable se dépose à cet endroit, même si vous l'enlevez, il reviendra. Donc deux solutions pour le sable (théoriques, je ne sais pas ce que ça vaut en vrai).
1. Poser des blocs dynamisant le courant sur ces zones
2. Faire une zone de décantation assez proche des étangs
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par lolo24 le Jeu 16 Oct 2014 - 7:43

Steph, vis à vis de l'enrésinement, essaie de récupérer auprès du PNR ou de l'onema la doc dont je te parle précédemment, elle est une bonne base d'info et de discussion à ce sujet. Il y ai notamment évoquer la non plantation des bords de ruisseau, mais aussi des conseils de bonne pratique sylvicole pour limiter voir éviter les lessivages des granulats de faible dimension sable fin et limon qui occasionnent les pb de colmatage. Les forestiers et les propriétaires forestiers commencent tout doucement à prendre conscience de leur impact sur leur milieu, ils sont aidés dans cette démarche par les PNR qui font un boulot de fond d'information(charte forestière), l'onema qui le cas échéant sait sortir le carnet à souche, mais aussi les engagements dans la certification forestière qui rappellent certaines bonnes pratiques préservant les zones humides et cours d'eau.
avatar
lolo24

Date d'inscription : 13/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par el gringo le Jeu 16 Oct 2014 - 7:49

pour ce que dit Yohan, Vu le profil du cours d'eau de ce qu'on voit sur la photo, il semble pas avoir besoin d'être dynamisé au niveau du courant, ce sont les frayéres de bordures qui se colmate non?
avatar
el gringo
bébénou, in MONSANTO we trust....

Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par fabdep le Jeu 16 Oct 2014 - 8:17

je vais suivre ce post avec intérêt .... super

je pourrais ainsi calquer quelques bonnes idées et les mettre en œuvres sur notre ruisseau .... pour ce qui est de la repro. elle est bien présente ... du moins je le suppose ... vue le nombre de turritelles d'un an ou plus prise à la fermeture .... par contre je n'est jamais vu de frayères ... à vrai dire je n'y ait jamais fait attention ... chose que je vais essayer de corriger cette saison ....

en tout cas , merci à toi Steph. pour ce post et à toi Lolo pour les liens très intéressant n'hésitez pas à nous filer des nouvelles ... ok

fab

avatar
fabdep
to po du cokwo ?

Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 8:36

Chez moi Nord Lozère tous les ruisseaux sont ensablés....
La principale cause est les coupes de bois, les résineux, les piétinements, le drainage en rajoutent un peu mais ne sont pas les causes principales !
Le problème est que le débardage ne se fait plus avec les bœufs ou les chevaux mais avec les tracteurs. Donc une fois la coupe déterminée par l'organisme compétant la première chose que si fait est d'envoyer des bulldozers faire des pistes d'accès et de débardage, ce qui cause un dégât énorme à la montagne et à la forêt et surtout les pistes sont mises à blanc.
Que se passe t-il ensuite ? Ben c'est très simple les pluies et la neige entraine immédiatement la terre et le sable dans les fossés, puis dans les ruisseaux et enfin dans les rivières.... Le cycle est bouclé !
La solution qui m'a été donné est de faire des pièges à sable.. Bon c'est bien joli de faire des fossé destinés à récupérer le sable, mais qui les fera et surtout qui les videra ?? Les volontaires ne se bousculent pas, ça coute du temps et de l'argent.

Concernant le problème spécifique de la restauration des frayères le plus simple est de faire comme nous, un râteau et basta, bien entendu ça repousse le problème plus loin mais ça permet aux truites de frayer.
Nous avons en partie désensablé la réserve du Galastre en faisant les aménagements nécessaire à la diversité des courants et en accélérant le débit dans les endroits qui s'ensablent.
Voir :
Les travaux de 2013


En janvier 2014


En octobre 2014
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 8:38

Je peux faire passer le PDF que nos avions fait avec la technicienne de rivières pour les demandes d'autorisation de travaux avec tous les descriptifs.
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par fabdep le Jeu 16 Oct 2014 - 9:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je peux faire passer le PDF que nos avions fait avec la technicienne de rivières pour les demandes d'autorisation de travaux avec tous les descriptifs.

intéressant super ....une petite question Patrick.... est ce que la démarche est la même pour une aappma et une association ..... scratch ce qui est notre cas ....

fab
avatar
fabdep
to po du cokwo ?

Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 10:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je peux faire passer le PDF que nos avions fait avec la technicienne de rivières pour les demandes d'autorisation de travaux avec tous les descriptifs.

intéressant super  ....une petite question Patrick.... est ce que la démarche est la même pour une aappma et une association  ..... scratch ce qui est notre cas ....

fab
Oui ! il faut faire une demande auprès de l'ONEMA et de la DDT et enfin obtenir l'autorisation de travaux auprès du préfet sinon risque important de PV et d'obligation de remise en état.
Toutes intervention dans un cours d'eau doit passer par ces organismes police de l'eau, direction du territoire et préfet.
Ici un agriculteur qui pensait pouvoir faire ce qu'il voulait chez lui (en l’occurrence supprimer les méandres d'un ruisseau dans un pré) à été lourdement condamné à 10000€ d'amende et l'obligation de remise en état. large sourire 1
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 10:37

Voilà le PDF de notre demande de travaux : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour être honnête nous avons fait plus de travaux qu'annoncé mais les autorités compétentes nous ont félicités. super
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par clarée le Jeu 16 Oct 2014 - 12:31

pourquoi pas , la vienne manque-telle de frayères?

Si ce n'est pas le cas en enlevant les embacles vous allez perdre sur les belles du ruisseau. Perso je n'y toucherais pas
avatar
clarée

Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 12:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:pourquoi pas , la vienne manque-telle de frayères?

Si ce n'est pas le cas en enlevant les embacles vous allez perdre sur les belles du ruisseau. Perso je n'y toucherais pas

Les embâcles sont sources d'inondations donc il peut y avoir débat....
Cela fait barrage lors des crues et si la crue est forte le barrage cède et une vague est créée qui emportera tout sur son passage.
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par el gringo le Jeu 16 Oct 2014 - 13:38

comme disait Lamicheric plus haut, faudrait laisser les petites embâcles, ça fait des caches à poissons, par contre les énormes comme celle de la photo, c'est évident qu'il faut enlever ça, comme dit Flyman, en cas de grosse crue, c'est ce qui crée les grosses vagues destructrices quand ça céde.
avatar
el gringo
bébénou, in MONSANTO we trust....

Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par lamicheric le Jeu 16 Oct 2014 - 14:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:pourquoi pas , la vienne manque-telle de frayères?

Si ce n'est pas le cas en enlevant les embacles vous allez perdre sur les belles du ruisseau. Perso je n'y toucherais pas

Les embâcles sont sources d'inondations donc il peut y avoir débat....
Cela fait barrage lors des crues et si la crue est forte le barrage cède et une vague est créée qui emportera  tout sur son passage.

Il ne faut pas généraliser, les embâcles peuvent dans certain cas poser des problèmes de sécurité publique mais dans la grande majorité des cas, ils constituent un frein hydraulique ce qui permet de limiter le pic de crue. Il vaut mieux inonder une parcelle agricole traversée par un ruisseau que la ville située en aval sur le cours principal..
avatar
lamicheric

Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 14:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:pourquoi pas , la vienne manque-telle de frayères?

Si ce n'est pas le cas en enlevant les embacles vous allez perdre sur les belles du ruisseau. Perso je n'y toucherais pas

Les embâcles sont sources d'inondations donc il peut y avoir débat....
Cela fait barrage lors des crues et si la crue est forte le barrage cède et une vague est créée qui emportera  tout sur son passage.

Il ne faut pas généraliser, les embâcles peuvent dans certain cas poser des problèmes de sécurité publique mais dans la grande majorité des cas, ils constituent un frein hydraulique ce qui permet de limiter le pic de crue. Il vaut mieux inonder une parcelle agricole traversée par un ruisseau que la ville située en aval sur le cours principal..

Je vois que tu n'as jamais été inondé par le ruisseau qui passe "en ville" ou inversement par la rivière qui borde le village, moi j'ai assisté à tellement de crues (dans le gard et en Lozère) que je m'en méfie Je m\'interroge

Le petit ruisseau dont je parle est passé grâce aux embâcles d'un niveau de 25cm à une vague de 3m de haut qui à tout emporté, murs, camping, etc...
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par lamicheric le Jeu 16 Oct 2014 - 16:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Je vois que tu n'as jamais été inondé par le ruisseau qui passe "en ville" ou inversement par la rivière qui borde le village, moi j'ai assisté à tellement de crues (dans le gard et en Lozère) que je m'en méfie Je m\'interroge

Le petit ruisseau dont je parle est passé grâce aux embâcles d'un niveau de 25cm à une vague de 3m de haut qui à tout emporté, murs, camping, etc...

Tu as raison, mais je ne suis pas sûr que l'on puisse comparer la géologie et hydrologie du Limousin avec celles du Gard,  Wink
avatar
lamicheric

Date d'inscription : 23/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par flyman30 le Jeu 16 Oct 2014 - 17:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Je vois que tu n'as jamais été inondé par le ruisseau qui passe "en ville" ou inversement par la rivière qui borde le village, moi j'ai assisté à tellement de crues (dans le gard et en Lozère) que je m'en méfie Je m\'interroge

Le petit ruisseau dont je parle est passé grâce aux embâcles d'un niveau de 25cm à une vague de 3m de haut qui à tout emporté, murs, camping, etc...

Tu as raison, mais je ne suis pas sûr que l'on puisse comparer la géologie et hydrologie du Limousin avec celles du Gard,  Wink
C'est même certain mais le ruisseau dont je parle est en Lozère avec une typologie comparable au Limousin super
avatar
flyman30
Le Papé sempeiste

Date d'inscription : 14/08/2006

http://www.assoc-sempe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par stephlimousin le Jeu 16 Oct 2014 - 18:28

je vous rassure, on ne touche qu'aux embacles qui bouchent toute la largeur du ruisseau, et qui par leur densité risque d'empêcher la circulation des truites. Il n'y a effectivement aucun risque d'inondations dans le secteur ,Celui en photo par exemple. Aprés comme je l'ai indiqué nous n'avons pas d'étude préalable sur ce ruisseau ( et il n'y en aura pas cette année, le calendrier des pêches étant complet)
Merci flyman pour le lien  super, on n'a pas envisagé de travaux aussi lourds sur le ruisseau. Il paraitrait que la technique du soufflage fonctionne sur des zones de frayère préalablement repérées, en effectuant l'opération un peu avant le frai, et en la renouvellant tous les ans en cas d'ensablement chronique. Comme indiqué par papéflyman, nous souffrons du même type de problème lié a l'enrésinement, et surtout à la methodologie de coupe qui automatiquement entraine sur tout le bassin versant des morceaux de montagne.
avatar
stephlimousin
STEFIE défonceur d'ariégeois

Date d'inscription : 27/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par Yodelman le Jeu 16 Oct 2014 - 20:38

Très bonne initiative sa super
En plus si vous arriver à avoir des bénévoles bien 
Pour les conseilles trop m engager je ne suis pas scientifique moi Crying or Very sad
Mais je suis d accord avec lamicheric sur le fait d étude du milieux faire un état des lieux comprendre sont fonctionnement ! 
Nous nous avons entrepris pas mal de traveaux sur des cours d eau mais la c est avec le concours de la   fédé pour des traveaux de grandes envergure
avatar
Yodelman
maitre têtard

Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum