Du lourd

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Castor 1er de la Castille le Jeu 21 Nov 2013 - 20:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Voila c'est signé . Mais vue a qui cela s'adresse , j'ai bien peur qu'il n'y comprenne rien .Je m\'interroge Rolling Eyes 
t’inquiète .....large sourire 1 il a un ministre de la pèche et de la mer .....

et PY ( Crying or Very sad) je croit pas que les hors sujet politique soit acceptés sur TER ....Shocked

fab
Y a rien de politique que de simples constatations .super ok On va chopé la sinistrose avec tout ça .Je m\'interroge

Castor 1er de la Castille
merci qui ?
merci qui ?

Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Claude07 le Jeu 21 Nov 2013 - 20:59

Pétition signée.
avatar
Claude07

Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par fabdep le Jeu 21 Nov 2013 - 21:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Voila c'est signé . Mais vue a qui cela s'adresse , j'ai bien peur qu'il n'y comprenne rien .Je m\'interroge Rolling Eyes 
t’inquiète .....large sourire 1 il a un ministre de la pèche et de la mer .....

et PY ( Crying or Very sad) je croit pas que les hors sujet politique soit acceptés sur TER ....Shocked

fab
Y a rien de politique que de simples constatations .super ok On va chopé la sinistrose avec tout ça .Je m\'interroge
Ben perso je vois pas la différence entre maintenant et avant ......simple constatation......large sourire 1 

fab
avatar
fabdep
to po du cokwo ?

Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Lilian-L le Jeu 21 Nov 2013 - 22:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
 mais que veux tu, en ce moment j'ai une mauvaise passe : il ne m'arrive que des emmerdes ! Heureusement que la pêche est fermée, je serais foutu de me noyer !

Lilian
et aprés c'est nous les pessimistes Very Happy
C'est pas du pessimisme, c'est de l'instinct de conservation.
En plus ici on vient de prendre une descente d'enfer avec les éclairs et tout... Mais assez d'eau, c'est la saint Beaujolais après tout : le Saint patron des ulcères à l'estomac !

Lilian
avatar
Lilian-L

Date d'inscription : 09/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Castor 1er de la Castille le Jeu 21 Nov 2013 - 22:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Voila c'est signé . Mais vue a qui cela s'adresse , j'ai bien peur qu'il n'y comprenne rien .Je m\'interroge Rolling Eyes 
t’inquiète .....large sourire 1 il a un ministre de la pèche et de la mer .....

et PY ( Crying or Very sad) je croit pas que les hors sujet politique soit acceptés sur TER ....Shocked

fab
Y a rien de politique que de simples constatations .super ok On va chopé la sinistrose avec tout ça .Je m\'interroge
Ben perso je vois pas la différence entre maintenant et avant ......simple constatation......large sourire 1 

fab
Ben si ,j'ai pris 10 pour cent d’impôts de plus avec le même salaire . Donc c'est payer plus pour gagner moins .Avant c'était travailler plus pour gagner moins . Et oui ,terrible constatation , c'est pareil .   
avatar
Castor 1er de la Castille
merci qui ?
merci qui ?

Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Geoffrey73 le Ven 22 Nov 2013 - 9:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les gars, je dois dire que vous avez la dépression saisonnière communicative. En ce qui me concerne, je ne suis pas vraiment pessimiste sur ce qu'on peut faire ni sur l'utilité des protestations, force est de constater qu'elles ont toujours fait progresser la société.
Mon seul pessimisme profond porte sur la nature humaine : si les gens vont dans les supermarché qui ne sont ni moins cher ni meilleurs que nos commerçants locaux c'est parce que c'est pratique. S'ils prennent leur bagnole pour faire 50m c'est parce que c'est pratique. La société des "commodités" est le plus gros piège que l'espèce humaine se soit tendu à elle même. Heureusement il y a la crise qui va rapidement nous apprendre le prix des commodités et c'est tant mieux car tout cela a un prix exorbitant.
Et pour finir, j'adore l'utilisation du "ils" : le complot contre nous, les braves gens. "Ils nous font bouffer de la merde", "ils nous empêchent de fumer dans les bistrots", "ils nous foutent des radars partout", "ils nous exploitent", etc... Sans déconner ? Il y a donc un complot contre l’honnête homme ? Je suis le premier à utiliser cette tournure, mais il faut bien reconnaître que l'externalisation de ce qu'on n'aime pas est bien infantile : ils c'est nous. Si on ne change pas, "ils" ne changent pas.

NB : a bobo le pieds ce soir, je viens de me fracturer le gros orteil en jouant à la pelote et ça pique putain !

Lilian
En partie d'accord, mais que en partie, parceque les grandes décisions c'est "Ils" (avant de me servir du Monsanto ou de la vache nourrit à la vache, on ne m'a jamais rien demandé, ni informé), et la campagne de pub pour te faire rentrer dans la couarne que c'est pour ton bien, c'est des "Ils", grassement payer par les premiers "Ils", alors oui ce n'est pas un complot dans le sens où "ils" ne veulent pas nous asservir, ou nous faire, volontairement, du mal, mais tu as quand même l’impression que ces fameux 1% arrivent à très bien s’entendre pour "nous" la mettre. Nous, consommateurs,  non informés, on ne peut être que dans la réaction et bien souvent informés par un "Il" exclu des "Ils" qui bavent sur ses ex petits camarades, qui de toutes façon s’en foutent royalement parce que le temps qu’on fasse bouger le truc, "Ils" s’en sont déjà mis plein les fouilles et on les moyens de recommencer avec autre chose…
Je prédis que le prochain scandale, après la viande, les OGM, le poisson de pisciculture ou de pêcherie industriel, sera le Bio, parce qu’ "Ils" sont en train de s’en occuper (parts de marchés grandissantes oblige).


Je ne suis pas pessimiste, parceque je suis persuader que tôt ou tard et bon gré, malgré, on va en sortir.
avatar
Geoffrey73

Date d'inscription : 04/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Yohan le Ven 22 Nov 2013 - 10:32

Je ne suis pas pessimiste, parceque je suis persuader que tôt ou tard et bon gré, malgré, on va en sortir.
Reste juste à voir comment...
avatar
Yohan
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur
Monsieur le professeur, pêcheur débroussailleur

Date d'inscription : 14/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Xavier le Ven 22 Nov 2013 - 12:13

communiqué de l'association Bloom:


Mobilisation extraordinaire sur les réseaux sociaux contre la pêche destructrice en grande profondeur

Depuis lundi soir 18 novembre, des centaines de milliers de Français s'indignent sur les réseaux sociaux contre la pêche profonde industrielle au chalut qui détruit les emplois, les finances publiques et les zones les plus fragiles des océans.

Cette méthode de pêche qui ratisse les fonds marins jusqu'à 1800 mètres de profondeur est combattue depuis des années par l'association BLOOM. Une pétition mise en ligne sur le site de BLOOM en juin 2013 avait recueilli 26 000 signatures en cinq mois. Mais depuis lundi 18 novembre, le compteur explose avec plus de 260 000 signatures recueillies au moment où ce mail vous parvient (voir la progression sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] De fait, le serveur de BLOOM n'a pas tenu la charge et pendant 12 heures hier, la pétition n'était plus accessible en ligne.

Quelle est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres des réseaux sociaux ?

Le lundi soir 18 novembre, la dessinatrice Pénélope Bagieu poste sur son blog (http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html) une planche illustrée, savoureuse et hilarante, qui dénonce le scandale financier, social et environnemental de la pêche profonde réalisée par une dizaine de navires français, dont une majorité appartient à Intermarché. Le Huffington Post et Rue 89 demandent immédiatement à la dessinatrice star des réseaux sociaux s'ils peuvent partager son billet, le buzz prend.


La pétition de BLOOM recueille actuellement 10 signatures par seconde. Cette extraordinaire mobilisation des Français se produit à 19 jours d'un vote décisif du Parlement européen sur l'avenir des pêches profondes : le 10 décembre prochain, les 766 eurodéputés devront décider s'ils acceptent la proposition de la Commission européenne d'interdire la méthode de pêche du chalutage profond, dénoncée par plus de 300 chercheurs comme "la plus destructrice de l'histoire." (Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La Commission européenne ne propose pas l'interdiction de toute pêche en profondeur mais seulement l'élimination des méthodes de pêche les plus destructrices. Elle propose par exemple la conversion à des méthodes de pêche moins impactantes pour l'environnement et plus bénéfiques pour l'emploi comme la palangre.

Une analyse économique de la New Economic Foundation, rendue publique hier (http://s.bsd.net/nefoundation/default/page/-/images/publications/Deep_Trouble_FRENCH.pdf) révèle que le chalutage de fond utilisé par les énormes navires de pêche industrielle est l'une des techniques de pêche les moins performantes du point de vue du nombre d'emplois créés par tonne de poisson capturée. Selon eux, la palangre génère 6 fois plus d'emplois que le chalutage de fond.

"Depuis la sortie de la proposition de règlement par la Commission européenne, les conglomérats industriels impliqués dans la pêche profonde et les élus n'ont fait qu'agiter la grande menace de la perte d'emplois que celle-ci engendrerait, en avançant des chiffres fantastiques qui n'ont fait qu'enfler au fil du temps, sans aucune justification rationnelle. La réalité, c'est que s'ils acceptaient la proposition de la Commission européenne de se convertir à la palangre, ils créeraient des emplois ! Mais cette option n'est jamais mentionnée car ils n'ont visiblement aucune volonté d'alourdir leurs comptes d'exploitation avec des salaires et charges sociales supplémentaires" explique Claire Nouvian, fondatrice de l'association BLOOM. "Le joker "emplois" est donc opportuniste et malhonnête, mais personne n'est dupe au niveau européen. Nous espérons simplement que les Bretons ne se laisseront pas berner par cette construction d'une fausse menace sociale."


Contacts média

Sophie FREDERIC, Terre Majeure® Agency : +33 (6) 20 34 12 16 – [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Claire NOUVIAN, BLOOM – [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A propos de BLOOM [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BLOOM est une association à but non lucratif fondée en 2005 qui œuvre pour la conservation marine et la défense de la pêche durable à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études indépendantes, ainsi que par la participation à des consultations publiques et des processus institutionnels. Ses actions s'adressent au grand public ainsi qu'aux décideurs politiques et acteurs économiques.

BLOOM est membre de la coalition « Deep Sea Conservation Coalition » qui regroupe plus de 70 ONG œuvrant pour la protection des océans profonds : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour en savoir plus sur la pêche profonde :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



CHIFFRES-CLEF DE LA PECHE PROFONDE

·        L’étude d’impact de la Commission européenne a révélé que seuls 11 navires en Europe capturent plus de 10% d’espèces profondes plus de trois jours par an.[1][1]

·        98,5% des captures d’espèces profondes sont réalisées par neuf navires, soit 0,1% de la flotte française.[2][2]

·        Aucun de ces navires ne réalise l’intégralité de ses captures en eaux profondes. Celles-ci représentent entre 25 et 40 % des captures de chaque navire.

·        La Scapêche (Intermarché) représente jusqu’à 85% du total des captures d’espèces profondes. Euronor 9%, Dhellemmes 4,5%.

·        Les emplois directs de l’activité pêche profonde en France sont compris entre 44 et 112 marins (équivalent temps plein), soit 0,2 à 0,5% des marins français.

·        De 2004 à 2011, la Scapêche (flotte Intermarché) a bénéficié de quatre types de subventions pour un montant total de 9,34 M € et d'une subvention au gasoil de 2,8 M €, remboursée en 2011.

·        En dépit de près de 10 millions d’euros de subventions perçues entre 2002 et 2011 et 20 millions d'euros injectés par le groupe Intermarché, la Scapêche a accumulé plus de 19 millions d’euros de pertes courantes.[3][3]
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Geoffrey73 le Ven 22 Nov 2013 - 13:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je ne suis pas pessimiste, parceque je suis persuader que tôt ou tard et bon gré, malgré, on va en sortir.
Reste juste à voir comment...
En revenant à un mode de conso alimentaire proche de celui que nos aïeux avaient, et qui, en définitive, n'ait pas si éloigné de nous (historiquement). maintenant c'est plus facile, quand on a été élevé comme ça, qu'exclusivement dans un supermarché, je l'avoue volontiers et ne blâme personne pour ça.
avatar
Geoffrey73

Date d'inscription : 04/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Castor 1er de la Castille le Ven 22 Nov 2013 - 14:06

Ben il parait que d'ici quelques année pour subvenir a la faim dans le monde , on boufferas des sauterelles et des cafards . Alors ils s'en foutent des poissons  , quand il n'y en auras plus dans la mer  ils s’attaqueront aux insectes et on auras plus de quoi mettre sa sauterelle au bout de l’hameçon . Quelle vie de cons quand même que l'on nous impose .    Ben la faut changer les initiales c'est "DNC " (dans notre cul )large sourire 1 ok
avatar
Castor 1er de la Castille
merci qui ?
merci qui ?

Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par el gringo le Ven 22 Nov 2013 - 18:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:communiqué de l'association Bloom:


Mobilisation extraordinaire sur les réseaux sociaux contre la pêche destructrice en grande profondeur

Depuis lundi soir 18 novembre, des centaines de milliers de Français s'indignent sur les réseaux sociaux contre la pêche profonde industrielle au chalut qui détruit les emplois, les finances publiques et les zones les plus fragiles des océans.

Cette méthode de pêche qui ratisse les fonds marins jusqu'à 1800 mètres de profondeur est combattue depuis des années par l'association BLOOM. Une pétition mise en ligne sur le site de BLOOM en juin 2013 avait recueilli 26 000 signatures en cinq mois. Mais depuis lundi 18 novembre, le compteur explose avec plus de 260 000 signatures recueillies au moment où ce mail vous parvient (voir la progression sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] De fait, le serveur de BLOOM n'a pas tenu la charge et pendant 12 heures hier, la pétition n'était plus accessible en ligne.

Quelle est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres des réseaux sociaux ?

Le lundi soir 18 novembre, la dessinatrice Pénélope Bagieu poste sur son blog (http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html) une planche illustrée, savoureuse et hilarante, qui dénonce le scandale financier, social et environnemental de la pêche profonde réalisée par une dizaine de navires français, dont une majorité appartient à Intermarché. Le Huffington Post et Rue 89 demandent immédiatement à la dessinatrice star des réseaux sociaux s'ils peuvent partager son billet, le buzz prend.


La pétition de BLOOM recueille actuellement 10 signatures par seconde. Cette extraordinaire mobilisation des Français se produit à 19 jours d'un vote décisif du Parlement européen sur l'avenir des pêches profondes : le 10 décembre prochain, les 766 eurodéputés devront décider s'ils acceptent la proposition de la Commission européenne d'interdire la méthode de pêche du chalutage profond, dénoncée par plus de 300 chercheurs comme "la plus destructrice de l'histoire." (Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La Commission européenne ne propose pas l'interdiction de toute pêche en profondeur mais seulement l'élimination des méthodes de pêche les plus destructrices. Elle propose par exemple la conversion à des méthodes de pêche moins impactantes pour l'environnement et plus bénéfiques pour l'emploi comme la palangre.

Une analyse économique de la New Economic Foundation, rendue publique hier (http://s.bsd.net/nefoundation/default/page/-/images/publications/Deep_Trouble_FRENCH.pdf) révèle que le chalutage de fond utilisé par les énormes navires de pêche industrielle est l'une des techniques de pêche les moins performantes du point de vue du nombre d'emplois créés par tonne de poisson capturée. Selon eux, la palangre génère 6 fois plus d'emplois que le chalutage de fond.

"Depuis la sortie de la proposition de règlement par la Commission européenne, les conglomérats industriels impliqués dans la pêche profonde et les élus n'ont fait qu'agiter la grande menace de la perte d'emplois que celle-ci engendrerait, en avançant des chiffres fantastiques qui n'ont fait qu'enfler au fil du temps, sans aucune justification rationnelle. La réalité, c'est que s'ils acceptaient la proposition de la Commission européenne de se convertir à la palangre, ils créeraient des emplois ! Mais cette option n'est jamais mentionnée car ils n'ont visiblement aucune volonté d'alourdir leurs comptes d'exploitation avec des salaires et charges sociales supplémentaires" explique Claire Nouvian, fondatrice de l'association BLOOM. "Le joker "emplois" est donc opportuniste et malhonnête, mais personne n'est dupe au niveau européen. Nous espérons simplement que les Bretons ne se laisseront pas berner par cette construction d'une fausse menace sociale."


Contacts média

Sophie FREDERIC, Terre Majeure® Agency : +33 (6) 20 34 12 16 – [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Claire NOUVIAN, BLOOM – [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A propos de BLOOM [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BLOOM est une association à but non lucratif fondée en 2005 qui œuvre pour la conservation marine et la défense de la pêche durable à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études indépendantes, ainsi que par la participation à des consultations publiques et des processus institutionnels. Ses actions s'adressent au grand public ainsi qu'aux décideurs politiques et acteurs économiques.

BLOOM est membre de la coalition « Deep Sea Conservation Coalition » qui regroupe plus de 70 ONG œuvrant pour la protection des océans profonds : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour en savoir plus sur la pêche profonde :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



CHIFFRES-CLEF DE LA PECHE PROFONDE

·        L’étude d’impact de la Commission européenne a révélé que seuls 11 navires en Europe capturent plus de 10% d’espèces profondes plus de trois jours par an.[1][1]

·        98,5% des captures d’espèces profondes sont réalisées par neuf navires, soit 0,1% de la flotte française.[2][2]

·        Aucun de ces navires ne réalise l’intégralité de ses captures en eaux profondes. Celles-ci représentent entre 25 et 40 % des captures de chaque navire.

·        La Scapêche (Intermarché) représente jusqu’à 85% du total des captures d’espèces profondes. Euronor 9%, Dhellemmes 4,5%.

·        Les emplois directs de l’activité pêche profonde en France sont compris entre 44 et 112 marins (équivalent temps plein), soit 0,2 à 0,5% des marins français.

·        De 2004 à 2011, la Scapêche (flotte Intermarché) a bénéficié de quatre types de subventions pour un montant total de 9,34 M € et d'une subvention au gasoil de 2,8 M €, remboursée en 2011.

·        En dépit de près de 10 millions d’euros de subventions perçues entre 2002 et 2011 et 20 millions d'euros injectés par le groupe Intermarché, la Scapêche a accumulé plus de 19 millions d’euros de pertes courantes.[3][3]
super  c'est bien ça, à faire tourner sur les facebook ou autre...
avatar
el gringo
bébénou, in MONSANTO we trust....

Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Dam's le Sam 23 Nov 2013 - 2:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:    Ben la faut changer les initiales c'est "DNC " (dans notre cul )large sourire 1 ok
+1   malheureusement geek
avatar
Dam's
Grandes zoreilles 3

Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du lourd

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum