Question 4

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

apprendre Question 4

Message par Xavier le Jeu 6 Sep 2007 - 12:25

-Quelles sont les conséquences d’une réglementation
très contraignante, voire de la pratique du no-kill
intégral sur ces mêmes populations ? Y aura-t-il plus
de poissons ?

OP : C’est dit, le pêcheur n’est pas Dieu, même si le fait qu’il ait droit de vie et de mort sur chaque poisson individuellement capturé peut lui donner ce sentiment de puissance… et donc le conduire à surestimer son impact (et surtout celui de ses nombreux collègues) sur la population de truites dans son ensemble. Mais s’il est vrai que la production totale de truites est peu ou pas modifiée par les prélèvements par pêche à la ligne (chaque pêcheur demandeur de durcissement des limitations devrait bien intégrer cette notion fondamentale avant de proposer quoi que ce soit !) les prélèvements par pêche à la ligne ont quand même un impact. Cet impact ne menace absolument pas la pérennité de l’espèce cible (on n’a jamais vu la pêche à la ligne de loisir éradiquer une espèce de poisson) mais il a un effet sur la perception que le pêcheur a de la qualité halieutique de son parcours, car cet impact porte sur l’âge, et donc la taille, de ses prises. Si les prélèvements sont faibles ou nuls (toutes choses égales par ailleurs pour les caractéristiques du milieu) les « vieux » donc les « gros » poissons sont plus nombreux. C’est probablement l’origine du malentendu sur l’impact de la pêche et sur la supposée nécessité des limitations. Si l’on veut voir de « beaux » poissons sur un parcours il faut avant tout que la rivière puisse les produire, il faut ensuite ne pas les avoir pris et tués quand ils étaient plus petits !
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Jeu 6 Sep 2007 - 15:30

@Xavier a écrit:-Quelles sont les conséquences d’une réglementation
très contraignante, voire de la pratique du no-kill
intégral sur ces mêmes populations ? Y aura-t-il plus
de poissons ?
Il n'y aura guère plus de poissons.
A part à em...er les pêcheurs qui n'y sont pour rien, je ne vois pas l'utilité de la chose...
Ah si, à les diviser. Pour mieux régner ?... scratch Question
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Jeu 6 Sep 2007 - 16:40

Est-ce qu'ici n'intervient pas à ce niveau la fréquentation de telle ou telle rivière ? Ex : rivières surpêchées, d'autres pratiquement désertées... Les résultats sur la population d'un secteur donné ne seront pas les mêmes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Pechadou le Jeu 6 Sep 2007 - 16:55

Si les prélèvements sont faibles ou nuls (toutes choses égales par ailleurs pour les caractéristiques du milieu) les « vieux » donc les « gros » poissons sont plus nombreux.


Ce n'est pas si simple on en revient à la capacité d'accueil de la rivière. le poids de poisson par unité de surface. est une valeur sensiblement stable : environ 1,7 g/m2


Là où tu as actuellement 10 truites de 50g tu n'auras pas plus de 2 truites de 250g.

Ces 2 truites si elles restent sur le parcours no-kill c'est qu'elles sont vraiement maso ! Ou elles aiment se faire tripoter tous les jours ou elles se tirent et il faut les remplacer.... par des grosses évidement pour faire admettre que le parcours est rentable Very Happy

Jean Paul
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Jeu 6 Sep 2007 - 23:00

A choisir je prefere au bout de la ligne le poisson de 250 grammes qu'une de 50 g...C'est l'avantage du nokill, l'inconvénient c'est l'education du poisson plus ou moins importante selon la fréquentation et la longueur du parcours. IL faut trouver un juste equilibre.
Au bout de quelques années si le poisson devient imprenable, pourquoi pas faire tourner le parcours nokill.
La solution idéale me semble etre un prélevement sélectif sur les grosses truites.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Pechadou le Ven 7 Sep 2007 - 8:36

A choisir je prefere au bout de la ligne le poisson de 250 grammes qu'une de 50 g...C'est l'avantage du nokill,

Houai! sauf que dans la nature si tu n'as pas les 10 petites truites avec la pyramide des ages, tu n'auras jamais les 2 grosses alors il faudra les bassiner.
Jean Paul
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 10:05

Salut!
Houai! sauf que dans la nature si tu n'as pas
les 10 petites truites avec la pyramide des ages, tu n'auras jamais les
2 grosses alors il faudra les bassiner.
Le recrutement n'est pas le facteur limitant d'apprès les hydrobios.
La repro est toujours excedentaire, le nb de poisson se cale sur la capacité d'acceuil.
Mais les truitelles peuvent coloniser tous les postes libres de la rivière tandis que le nombre de grosses truites est limité par la dispo d'habitat "grosse truite" donc la capacité d'acceuil est peu limitante sur les truitelles.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par fufu31 le Ven 7 Sep 2007 - 11:52

Je pars toujours d'une formule célèbre: "l'équilibre, c'est une suite de désiquilibres dans un sens puis dans un autre".
Ce qui m'interpelle, c'est qu'avant que des hydrobiologistes se penchent sur ces questions, nos anciens s'accomodaient des jours, des saisons sans et des saisons avec....
On allait à la pêche pour respirer, pas pour patauger en waders en plein milieu, en faisant risette au copain qui fait les "tofs" pour le blog ou un forum quelconque...La frime s'exprimait ailleurs pour la majorité des pêcheurs.
Maintenant, une catégorie de pêcheurs qui veut "plier du carbone" (et si possible sur une espèce salmonicole "noble", bien évidement) s'engouffre dans la brêche en prônant le no-kill partout ou presque de façon unilatérale: vous vous rendez compte, faire tant de kilomètres depuis une ville pour ne rien toucher pendant une journée, quelle perte de temps, d'argent (gasoil trop cher) et surtout de patience...
A mon avis, le non-dit qui transpire de cette nouvelle "philosophie", est celui-ci:
no-kill = poissons dispos= pliage de la canne à 800€=belles photos à montrer aux copains à chaque sortie = plaisir rapide et renouvellable, comme si on gagnait à chaque fois.
Et inversement, parcours accessible à tout le monde= bordel= cohabitation forcée= pas de pliage du carbone= frustration qui crée des acidités stomacales puis des articles dégueulasses pour les pêcheurs non-moucheurs sur certains blogs (vu de mes yeux vus, je vous montrerai si vous voulez)

Je suis d'accord avec JFB, le no-kill ne résoud rien, à part diviser la communauté et satisfaire un plaisir immédiat, voire éviter les frustrations qui provoquent une baisse des ventes de permis, c'est tout...
Si les pêcheurs respectaient un peu plus Dame truite et son milieu, on n'en arriverait pas à ce communautarisme, qui, chacun sait, est source de conflits et de rancoeurs.
avatar
fufu31

Date d'inscription : 12/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Pechadou le Ven 7 Sep 2007 - 12:52

Le recrutement n'est pas le facteur limitant d'apprès les hydrobios.
La repro est toujours excedentaire, le nb de poisson se cale sur la capacité d'acceuil.
Mais les truitelles peuvent coloniser tous les postes libres de la rivière tandis que le nombre de grosses truites est limité par la dispo d'habitat "grosse truite" donc la capacité d'acceuil est peu limitante sur les truitelles.

C'est vrais.

Tout à fait d'accord aussi avec fufu31.
JP
avatar
Pechadou
Le papichadou..
Le papichadou..

Date d'inscription : 05/02/2007

http://perso.orange.fr/pechadou/

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 14:53

Très bonne analyse de Fufu31. Je suis entièrement de son avis. Le genre de pêcheurs dont tu parles ça fait "tendance", ça fait classe, montrer son originalité en se démarquant de loisirs institués.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre aie

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 16:49

@fufu31 a écrit:no-kill = poissons dispos= pliage de la canne à 800€=belles photos à montrer aux copains à chaque sortie = plaisir rapide et renouvellable, comme si on gagnait à chaque fois.
Et inversement, parcours accessible à tout le monde= bordel= cohabitation forcée= pas de pliage du carbone= frustration qui crée des acidités stomacales puis des articles dégueulasses pour les pêcheurs non-moucheurs sur certains blogs (vu de mes yeux vus, je vous montrerai si vous voulez)

Shocked

Tu viens de donner les raisons qui en tout cas moi m'ont poussé à créer un parcours sur mon AAPPMA, il est évident que la population est plus importante et surtout que l'on y trouve de gros sujet en plus grand nombre
Après pour la catégorie de pêcheur qui se la jouent avec leur tof, je trouve que tu généralise un peu trop, mais ceci dis ce n'est que mon avis Wink

@fufu31 a écrit:Je suis d'accord avec JFB, le no-kill ne résoud rien, à part diviser la communauté et satisfaire un plaisir immédiat, voire éviter les frustrations qui provoquent une baisse des ventes de permis, c'est tout...
Si les pêcheurs respectaient un peu plus Dame truite et son milieu, on n'en arriverait pas à ce communautarisme, qui, chacun sait, est source de conflits et de rancoeurs.

Le No kill ne résoud rien effectivement, mais c'est un palliatif aux nombreux problèmes que nos cours traversent actuellement (qualité de l'eau , cormorans, éclusées,etc...) Sans ces nombreux problèmes les populations seraient en nombres suffisant pour les prélèvements (enfin pour ceux qui veulent toujours prélevés Rolling Eyes )

De plus il est plus intelligent de faire des no kill plutôt que des réserves qui elles ne servent à rien, le parcours no kill aura le même effet sur les population et en plus il augmente le linéaire de rivière a pêcher.

Pour info dans mon AAPPMA les moucheurs (dont certains en plus gardent leur poissons )sont plus que minoritaires et pourtant lors du vote pour l'approbation de ce parcours No Kill (toutes techniques) il n'y a eu qu'une voix contre, sinon tout le monde était pour et surtout tout le monde sentait bien qu'il fallait faire quelques choses en attendant que certains problèmes situés aupparavent se règles (s'ils se règlent un jour pale ) Donc pour la division , moi je n'y crois pas.



Nicolas
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 17:52

Nicolas39 a écrit:
@fufu31 a écrit:no-kill = poissons dispos= pliage de la canne à 800€=belles photos à montrer aux copains à chaque sortie = plaisir rapide et renouvellable, comme si on gagnait à chaque fois.
Et inversement, parcours accessible à tout le monde= bordel= cohabitation forcée= pas de pliage du carbone= frustration qui crée des acidités stomacales puis des articles dégueulasses pour les pêcheurs non-moucheurs sur certains blogs (vu de mes yeux vus, je vous montrerai si vous voulez)

Shocked

Tu viens de donner les raisons qui en tout cas moi m'ont poussé à créer un parcours sur mon AAPPMA, il est évident que la population est plus importante et surtout que l'on y trouve de gros sujet en plus grand nombre
Après pour la catégorie de pêcheur qui se la jouent avec leur tof, je trouve que tu généralise un peu trop, mais ceci dis ce n'est que mon avis Wink

@fufu31 a écrit:Je suis d'accord avec JFB, le no-kill ne résoud rien, à part diviser la communauté et satisfaire un plaisir immédiat, voire éviter les frustrations qui provoquent une baisse des ventes de permis, c'est tout...
Si les pêcheurs respectaient un peu plus Dame truite et son milieu, on n'en arriverait pas à ce communautarisme, qui, chacun sait, est source de conflits et de rancoeurs.

Le No kill ne résoud rien effectivement, mais c'est un palliatif aux nombreux problèmes que nos cours traversent actuellement (qualité de l'eau , cormorans, éclusées,etc...) Sans ces nombreux problèmes les populations seraient en nombres suffisant pour les prélèvements (enfin pour ceux qui veulent toujours prélevés Rolling Eyes )

De plus il est plus intelligent de faire des no kill plutôt que des réserves qui elles ne servent à rien, le parcours no kill aura le même effet sur les population et en plus il augmente le linéaire de rivière a pêcher.

Pour info dans mon AAPPMA les moucheurs (dont certains en plus gardent leur poissons )sont plus que minoritaires et pourtant lors du vote pour l'approbation de ce parcours No Kill (toutes techniques) il n'y a eu qu'une voix contre, sinon tout le monde était pour et surtout tout le monde sentait bien qu'il fallait faire quelques choses en attendant que certains problèmes situés aupparavent se règles (s'ils se règlent un jour pale ) Donc pour la division , moi je n'y crois pas.



Nicolas

+1

Pour la canne à 800 euros, ben y en a qui achète des voitures, d'autres du matos de pêche, d'autres encore autre chose ... ou est le mal Rolling Eyes

Pour l'envie de plier du carbone, c'est un des plaisirs de la pêche de toucher quelques beaux poissons (plus ou moins difficiles) et de les sortir si possible.

Pour le NK, quand je vois la différence de taille et de nombre à l'intérieur d'un parcours NK, je me dits qu'il y a quand même un gros pb de prélèvement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par fufu31 le Ven 7 Sep 2007 - 18:12

Oui, vous avez bien raison tous les deux, mais le no-kill est un palliatif, comme l'écrit Nicolas, rien de plus; mon analyse sur le pêcheur frustré est bel et bien réelle: la façon de pêcher a complètement changé avec l'utilisation du waders (piétinement des frayères d'ailleurs mis en évidence par un membre de mouche-fr d'ailleurs cette année à l'aide de photos) et l'on est passé progressivement vers un modèle de pêcheur-consommateur-zappeur: ça ne mord pas ici? => je change de rivière; je ne touche pas assez de poisson => vite, un no-kill sinon je vais perdre mon temps car je suis là pour m'amuser un maximum en peu de temps, y'a pas à réfléchir au reste...
Du reste, on peut pêcher un no-kill dans un milieu pollué et se faire plaisir rapidement: il n'y a qu'à lire les sujets sur la Garonne en Vall d'Aran, avec les rejets d'eaux usées à ciel ouvert qui ne découragent pas les moucheurs (entr'autres) pourvu que l'on touche un max de poisssons...
Idem pour le Sègre d'ailleurs...

Dites-moi où est la considération et le respect de la rivière, l'amour de certaines choses ?? Où est le lien à la rivière ??

Je constate que le phénomène le plus courant, c'est de la consommation d'un service comme un autre, c'est mon avis et je pense ne pas être de mauvaise foi.

PS: je suis aussi moucheur, en sèche surtout Wink si ça peut vous rassurer.
à+
François
avatar
fufu31

Date d'inscription : 12/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 18:20

@fufu31 a écrit:Dites-moi où est la considération et le respect de la rivière, l'amour de certaines choses ?? Où est le lien à la rivière ??


ça c'est un autre problème Wink les goût et les couleurs Rolling Eyes

Perso je préfère prendre qu'une seule truite dans un cadre enchanteur que 30 en ville sur un no kill, mais ça chacun à ses préférences Smile

Ce qui ne veut pas dire que de temps en temps je vais faire une partie de pêche sur ce genre de parcours pour me faire plaisir sur un point précis: le prise de poisson, tout en sachant que je n'aurais pas le cadre qui va avec!!!

C'est le problème des parcours no kill, car très convoité par les bracos (car on en reviens au même, beaucoup de poisson dessus ) on est obligés de les placés sur des secteurs facilement "surveillables".


Nicolas
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 18:45

@fufu31 a écrit:
Dites-moi où est la considération et le respect de la rivière, l'amour de certaines choses ?? Où est le lien à la rivière ??
François
Je suis comme toi fufu, je n'en trouve pas ! Et je vais même aller plus loin. Je ne ferais jamais des kms de bagnole tout seul pour aller pêcher un no kill. Ca ne m'interesse pas. Si c'est pour faire des connaissances et retrouver des copains pour un bon gueuleton, comme nous l'avons déjà fait, ça sera avec plaisir. Mais seul, impossible pour moi... Je préfère pêcher sur des rivières que je connais bien, avec l'espoir d'en toucher ne serait-ce qu'une, mais dont je serais certain que c'est une vraie, née sur les lieux.
Bien sûr, vince, on touche de plus gros poissons sur les no kill, puisque les pêcheurs doivent tout relâcher. Mais ce n'est pas mon but. Je ne vais pas à la pêche pour être le 8eme pêcheur de la saison à sortir celle que l'on surnomme affectueusement germaine, et qui est là depuis 4 ans. Je dirais même que je n'aime pas ça du tout.
En août dernier, sur un no kill de 1ere cat. que je ne citerais pas, j'ai vu 2 pêcheurs piquer 5 truites entre 30cm et environ 45cm en 1/4 d'heure, les 4 truites ayant mordu sur une distance de 10m !
Ce n'est pas naturel du tout. 5 mémères sur 10m, c'est du bouglione ! Comme au cirque, ils ont pris en photo les lions et le dompteur... enfin, les truites et le pêcheur... 80€ la place, venez nombreux !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Xavier le Ven 7 Sep 2007 - 19:36

e suis comme toi fufu, je n'en trouve pas ! Et je vais même aller plus loin. Je ne ferais jamais des kms de bagnole tout seul pour aller pêcher un no kill. Ca ne m'interesse pas. Si c'est pour faire des connaissances et retrouver des copains pour un bon gueuleton, comme nous l'avons déjà fait, ça sera avec plaisir. Mais seul, impossible pour moi... Je préfère pêcher sur des rivières que je connais bien, avec l'espoir d'en toucher ne serait-ce qu'une, mais dont je serais certain que c'est une vraie, née sur les lieux.

la je suis 100% d'accord, le no kill est parfait pour une rencontre entre pote, ou la pêche n'est pas vraiment le but essentiel. D'ailleurs, lorsque je participe a ces réunions, il est trés rare que je pêche, ou trés peu.Mais si tu viens me voir un jour, la je mettrai un point d'honneur a te faire voir de vrais poissons, pas tous gros, même souvent petits, mais dieu qui sont beaux!
Le no kill peut aussi ai_der une AAPPMA a conserver ses adhérants, je prends pour exemple l'AAPPMA de Miribel, un no kill en forme, mais une rivières amenagée, cahe, frayere, tout est mis en place pour sauver ce qui peut l'être, le seul regret du Président, ne pas pouvoir reunir les autres AAPPMA et ainsi faire profiter la riviere de cet effort...
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 22:36

débat interessant et des idées louables de tous cotés !

la facilité du parcours no-kill est surement ce qui se dégage le plus !

moi le 1er , lorsque le soir apres le boulot il me reste 1h30 maxi de peche , ben .... je vais sur le no-kill de tarbes a 5 minutes de chez moi pour me faire quelques truites que je sais prenables !! je sais aussi que c'est le coin où j'ai ma chance de toucher un gros joli mignon poisson Laughing ....

il m'arrive aussi d'aller plus bas (5 min. de plus ) sur un secteur "killeur" ou parfois , surtout en début de saison" j'y fais de belles peches en 1h00 ou 2 !! mais je sais aussi que sur le no-kill il n'y aura pas grand monde , donc tranquilité de peche malgré que le parcours soit situé en ville ! j'y croise aussi regulierement les memes gars (moucheurs le plus souvent) et on discute le coup plus que l'on ne peche !! drunken Laughing

je prend en reference ce parcours no-kill puisque c'est celui que je connais le mieux ;
- il serait effectivement interessant de faire tourner les secteurs no-kill , les poissons deviennent mefiants et il y a beaucoup de bracos car pas de surveillance !
- les jolies truites que l'on prenait la 1ere année de l'ouverture de ce parcours ne se rencontre plus .... c'etait une ancienne reserve de peche et il y avait du gros la 1ere année mais la 2eme .année , và te les chercher té !! .... l'aappma locale a passé l'epuisette electrique fin de saison 2006 et debut de saison 2007 j'y ai vu les federaux et le camions de la pisciculture y deverser quelques truites , truites a manches courtes of course ..... va comprendre charles .... affraid pale Suspect Crying or Very sad

-bref , un no-kill peut-etre interessant mais la gestion est primordiale ! faut faire tourner les zones et mettre des gardes qui tirent a vue !!

-maintenant je suis contre un nombre trop important de no-kill ....sinon on rentre dans un systeme qui ne me plait guere , on se voile la face pour ne pas assumer et reparer les nuisances que nous avons fait subir a notre environnement !

il y a vingt ans , il y avait 2 fois plus de pecheurs et il se prenait 3 ou 4 fois plus de truites ( quota a 15/jour qui + est) donc les no-kill ne changeront pas les choses si ce n'est comme vous l'avez tous dit , a faire plaisir a quelques imbeciles comme moi qui apres le boulot ont la flemme d'aller chercher plus ardament les truites "éduquées" sur des secteurs surpechés ou plus eloignés de la maison !!

mais j'avoue tout de meme avoir plus de fierté a prendre 2 ou 3 sur des parcours difficiles que mes 5 ou 6 maillées sur le no-kill !!

maintenant a dire que le no-kill tarbais (je prend cet exemple) rapporte ou maintien le nombre de permis ..... là je dis non !

par contre je commence a voir des locaux qui font un peu ( je dis dis bien un peu ) de no-kill sur les zones "killeur" .... et là je ris car au début que je pratiquais le no-kill sur ces zones , ils me faisaient des yeux énormes !! Laughing mais a contrario , je ne les vois jamais sur le no-kill ..... scratch là par contre je ne les comprend plus ....... scratch
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 22:45

Jos est_ce que parcours no kill ne rime pas trop souvent avec parcours mouche, et de ce fait ne fait-il pas fuir ceux qui utilisent d'autres techniques.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 23:00

nous sommes 2 ou 3 toceurs plus ou moins regulier , sinon il y a 5 ou 6 moucheurs regulier cette année , mais tous sont d'accord sur la meme chose ..... les grosses ne s'y prennent plus ou quasiment plus ..... trop de manoucherons qui braconnent .....

on pensent (les pratiquant regulier du no-kill) qu'il serait bon de remettre la reserve 2 ans , et de deplacer le parcours plus en amont ! il y a quelques années le no-kill etait beaucoup plus haut mais il ne s'y ai jamais pris plus de poissons qu'ailleurs ...... hormis ce coin d'ancienne reserve sinon pour moi le no-kill sur l'adour ne présente pas plus d'interet qu'un parcours normal "killeur" !!

l'an prochain une ancienne réserve sera ouverte (amont de tarbes) aussi au toc et au fouet toujours sur l'adour, là aussi je pense qu'il y aura du joli poisson a faire la 1ere année ..... mais apres ........Rolling Eyes

donc c'est réellement juste pour "le coup de canne" que ces parcours sont interessants sinon il n'apporte aucune solution viable pour l'environement a proprement parler !!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 23:09

Ce que j'ai du mal à comprendre pour ceux qui sont pas pour les no kill, c'est que vous dites préférez aller ailleurs pour prendre de vrai poisson ou pour être sur qu'ils soient nés sur les lieux affraid

Pourquoi sur les parcours no kill il n'y a pas de reproduction sauvage ?
Ce ne sont pas de vrais poissons?

J'avoue ne pas comprendre Smile

Certes ont peu dire que ces poissons ont un comportement différent du au fait qu'ils sont pris plusieurs fois, mais de là à dire que c'est pas de vrais poissons Rolling Eyes


En tout cas ils en faut pour tous les goûts et ces parcours sont mis en place suite à des votes en assemblées générales et donc s'ils sont appliqués c'est que la majorités des pêcheurs pensent que c'est une bonne chose Very Happy

Pour info l'année prochaine sera mis en place sur la Bienne (39) (et voté à l'hunanimité) certainement le plus grand no kill de France puisqu'il s'étendra sur 5.6 km de rivière cheers , bien sur nous avons fait le forcing en DDAF pour qu'il soit toutes technique.


Nicolas
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Ven 7 Sep 2007 - 23:27

Nicolas39 a écrit:
Certes ont peu dire que ces poissons ont un comportement différent du au fait qu'ils sont pris plusieurs fois, mais de là à dire que c'est pas de vrais poissons Rolling Eyes


En tout cas ils en faut pour tous les goûts et ces parcours sont mis en place suite à des votes en assemblées générales et donc s'ils sont appliqués c'est que la majorités des pêcheurs pensent que c'est une bonne chose Very Happy



Nicolas

je ne sais pas si les majorité des pecheurs ont été consulté ...... ??

a l'A.G de l'aappma de tarbes , il y a 30 ou 40 personnes maxi pour 5000 permis ....

peut-etre que certaines petites aappma ont les membres représentatifs de tous les pecheurs qui prennent le permis sur cette aappma mais sur une grosse aappma cela n'est pas le cas malheureusement ! il faudrait reussir a motiver les gens pour se faire representer pour avoir un vrai avis ! mais là ..... malheureusement beaucoup disent ne pas avoir le temps de s'investir ne serait ce que quelques heures par an pour se faire entendre , par contre ils savent raler si ça ne va pas dans leur sens Laughing

pour les poissonssauvages dans un no-kill , certes ils le sont sauf comme dans mon cas où il y a eu ré-empoissonnemnt a l'ouverture sur ce parcours !! mais je pense que ce ne doit pas etre le cas sur chaque no-kill !

tu dis que vous avez maintenant un parcours de 5.6 kms de long !! ça fait une sacrée portion " réservée" ... qu'en pensent les autres pecheurs de ce secteurs , sont-ils tous d'accord pour ce grand parcours ?
par chez moi , un tel parcours amenerait la zizanie car 5.6kms represente pas mal de portion où les pecheurs prélèvent du poissons et là , connaissant les caracteres des locaux , cela serait mal vue !! remarque ce serait peut-etre là le moyen de voir beaucoup plus de pecheurs lors de l'A.G !! Laughing
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Frank89 le Ven 7 Sep 2007 - 23:41

Je suis d'accord avec JFB, et fufu le no-kill ne résoud rien, mais permet de diviser la communauté et satisfaire un plaisir immédiat, pourquoi pas ...mais qui n'a jamais fait de capot sur un no kill ????

mais je constate aussi quelques invariants....le NK est trop souvent associé aux moucheurs, et donc critiqué avant tout par le pratiquant des autres techniques pour lesquels le NK sont fermés.

Mais si ces NK étaient plus souvent ouverts à d'autres techniques comme celui de la Couze Pavin par exemple c'est un des rare mixte que je connais avec ceux de la basse rivière d'Ain), je pense que beaucoup de pêcheur ne pratiquant pas la mouche ne seraient pas si prompte à les critiquer.

mais pour revenir à la question de base, je constate simplement que je trouve souvent plus de poissons, mais aussi des spécimens de grosses tailles plus souvent que hors de ces NK, en tout cas sur ce que je fréquente. En plus, ces truites ont la même robe que celles prises en dehors donc pourquoi associer l'idée de NK avec des poissons de moins bonnes qualités

Je ne les percois pas comme un paliatif au traitement des vrais problèmes qui touchent de nombreuses rivières mais comme une réponse parmis d'autres qui permet de gagner du temps...et ce n'est en rien en contradiction avec un plus grands respects pour no rivières.

Aujourd'hui, la situation fait que nous ne pourrons pas revenir en arrière car cela ne se joue pas au niveau de la rivière mais a une echelle bien plus grande. A quoi cela sert de permettre à une rivière de se nettoyer de reprendre vie si dans 10 ans le manque d'eau fera qu'elle sera à sec ....

Et pour ceux qui peuvent penser que je suis un extrémiste de la PALM, tout faux, je pratique le toc, l'ul , le vairon et la PALM, selon là ou je pêche et avec qui je pêche:D
avatar
Frank89

Date d'inscription : 17/08/2006

http://www.lemondedelatruite.com

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Sam 8 Sep 2007 - 0:49

Je maintiens, j'appuie, je pousse, je persiste et je signe :
Les rivières sont en mauvais état. Donc, les truites sont en difficultées.
Et que fait-on ?
-On place des no kill reservés au fouet à plus de 75%
-On interdit l'asticot en prétendant que celui-ci mange l'estomac des truites (moi, je croyais que c'était le contraire...)
-Certaines AAPPMA interdisent la pratique du vif et du vairon manié.
-On embassine avec des alevins et des portions à tout va.
-On augmente les mailles (à quand la maille à 80cm ?)
-On baisse les quotas.
-On essaye d'intéresser les pêcheurs avec des poissons venus d'ailleurs (ombles de fontaine, cristis, arc en ciel, blacks, silure, même le huchon)
Le tout depuis une quarantaine d'années au moins.

Pour le résultat que nous connaissons.

On pourrait aussi interdire la canne à pêche et les hameçons. Je suis pour !bounce
Je suis pour, car on se rendrait bien compte finalement qu'à part dans certains cas de ruisseaux pillés par les pêcheurs et bracos, la situation ne changera pas !
Ce n'est pas en agissant de la sorte que les 75 à 80 % des femelles de la garonne qui sont stériles arriveront à se reproduire !
Ce n'est pas ça qui empêchera les cormorans (tiens, en voilà une autre, de saloperie) qui bouffent chacun une moyenne de 500gr de poisson par jour de continuer !
Ce n'est pas ça qui permettra aux géniteurs de franchir un barrage de 40m de hauteur.
Ce n'est pas ça qui... Et m...e ! Sad

Je viens de lire dans un trimestriel du sud-ouest que EDF vient d'offrir 30000€ de poissons aux pêcheurs suite à un accident survenu dans le fonctionnement des vannes au barrage de Mancies. Merci Eau De Feu !
Si jamais vous noyez un canoéiste, vous en offrirez un autre à sa famille... Ca leur mettra du baume au coeur.

Et pour le no kill, les 2 parcours que je connais très bien non loin de chez moi (du temps où l'on pouvait y pêcher en bonne intelligence, c'est à dire à toutes les techniques avant qu'ils deviennent no kill), je peux vous dire qu'ils sont embassinés tous les 3 mois pour faire plaisir aux plieurs de carbone comme le dit fufu, la souche ayant disparue depuis longtemps (j'ai eu le plaisir de la connaître quand j'étais gamin) tout simplement parce que les rares frayères sont ensablées jusqu'au trognon !
Je comprend parfaitement qu'un poisson qui plie une canne en deux fasse passer des émotions chez certains, mais il faut s'entendre sur ce que l'on appelle un poisson... 4 mémères sans nageoires piquées sur 10m. C'est barnum !

Ah, bourdel ! Si l'on imposait la connerie, l'homme s'autofinancerait.affraid
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Invité le Sam 8 Sep 2007 - 5:47

JOS a écrit:je ne sais pas si les majorité des pecheurs ont été consulté ...... ??

a l'A.G de l'aappma de tarbes , il y a 30 ou 40 personnes maxi pour 5000 permis ....



Ha ben ça c'est leur problème non Shocked Question

On est en démocratie, il suffit juste d'aller en AG et de donner son avis voir de participer au vote . Après si les mecs qui sont contre gueule comme des veaux, ben tant pis pour eux Rolling Eyes

De plus il y a des élections en 2008 alors pour ceux qui ont des idées à faire appliquer lancez vous Wink et vous verrez une fois élu ce que c'est affraid , il y a beaucoup de beau parleur, mais quand c'est le moment de prendre les rennes il n'y a plus personne, je sais de quoi je parle Wink

Pour le no kill de 5.6 km, comme je te l'ai dis , il à été voté à l'hunanimité :afro: , mais peut être que les mentalités ne sont pas les mêmes selon les régions de france sur le sujet des prélèvements Rolling Eyes . Il suffit de voir que dans certains département on a ENCORE le droit de conserver dix poissons par jour affraid , c'est sur que de parler no kill, ça doit en faire frissoner deux ou trois Laughing .

Mais que l'on soit bien clair, je ne suis pas un extrémiste du no kill et le prélèvement raissonné (c'est à dire avec des quotas annuels comme c'est mis en place sur la franco Suisse, 30 poissons/an) et LA solution.
Franchement les pêcheurs et j'en connais malheureusement un ou deux chez moi qui prélèvent encore plusieurs centaines de truites par an, ils en font quoi pale , moi ça me rends fou ces prélèvement abussifs.

Chez nous en franche Comté le no kill est de plus en plus fréquent que ce soit sur les parcours mis en place pour ça ou même ailleurs, sur le public , et l'on voit de plus en plus de pêcheurs sur des techniques de toute sorte remettre leur poisson à l'eau cheers . C'est une évolution qui se ressent (malgré ce qui est dit plus haut) sur les populations et c'est tant mieux.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Xavier le Sam 8 Sep 2007 - 6:43

Chez nous en franche Comté le no kill est de plus en plus fréquent que ce soit sur les parcours mis en place pour ça ou même ailleurs, sur le public , et l'on voit de plus en plus de pêcheurs sur des techniques de toute sorte remettre leur poisson à l'eau cheers . C'est une évolution qui se ressent (malgré ce qui est dit plus haut) sur les populations et c'est tant mieux.

Je ne suis pas aussi sur que toi concernant le repeuplement grâce au no kill. J'ai vu des pêcheurs remettre des poissons à l'eau, mais leur survie était plus qu'aléatoire.As tu des études que l'on puisse se rendre compte , les chiffres sont parfois plus "parleur".....
Léo pourra en témoigner, des gars qui ont le doigt au fond du gosier d'un poisson pour décrocher un hameçon a10 centimes, le no kill dans ce sens est peut inutile non?

J'ai appris à pêcher à la main, seul les truites necessaire a la consommation etaient gardées, mais en contrepartie, les berges et le ruisseau etait entrtenu. Demande a un proprietaire riverain, habitant une grande vlle, de venir nettoyer ses berges.......C'est le respect des régles de vie de base qui sont oubliées, le tout cuit qui tombe dans l'assiette ,trop facile, le no kill avec ses memeres, trop facile, mais faire son jardin, entretenir les berges, quelle pertes de temps, nous avons evidemment autre chose a faire, nos loisirs passent avant toutes choses, mais les loisirs sont comme la fable si connue de La Fontaine, un jour fut venu........
avatar
Xavier

Date d'inscription : 12/08/2006

http://www.truitesetrivieres.com

Revenir en haut Aller en bas

apprendre Re: Question 4

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum